Finance : Le cap

Le cap classique

Il s’agit d’un contrat de gré à gré faisant entrer deux parties en jeu. Par le biais du paiement immédiat d’une prime, l’acquéreur d’un cap a la possibilité de se prémunir d’une augmentation des taux d’intérêt au dessus d’un plafond préalablement déterminé qui est également connu pour être le strike, le taux de plafond ou le taux d’exercice.

Toutes les fois qu’un constat est établi, l’acquéreur du cap perçoit ce que l’on appelle le différentiel de taux lequel est calculé sur le montant nominal en fonction de la durée (en jours) du délai de l’intérêt. On notera que ceci ne se produit que dans le cas où le niveau du taux variable surpasse le prix d’exercice. On signalera également que le cap propose une couverture dans un sens de fluctuation bien précis des taux d’intérêt.

Quelques variantes du cap

Il est possible de faire la distinction entre différents types de cap.

Le cap à degrés

Le cap à degrés est un contrat destiné aux emprunteurs à taux variables désirant profiter d’une couverture maximale dans le cas d’une augmentation des taux d’ntérêt tout en ayant la possibilité de tirer avantage des diminutions de ces taux. Il est à noter que la prime à verser dans ce cas est inférieur à celle qui est en vigueur pour un cap classique. Du fait d’une prime moindre, l’acheteur qui penche pour le cap à degrés à la possibilité de choisir entre deux paliers consécutifs de taux d’exercice en fonction de l’état de l’indice de référence.

Le cap contingent

Le cap contingent est quant à lui destiné aux emprunteurs à taux variables désireux de profiter d’une couverture plus avantageuse en faisant appel à un cap et ce, sans avoir à payer une prime si la couverture en question ne lui sert pas. Contrairement au cap classique, le cap contingent n’implique pas un paiement immédiat de la prime.

Ce dernier n’est dû que lorsqu’un certain seuil préalablement fixé a été dépassé. Dans ce cas, la prime n’est donc due que lorsque que lorsque le seuil est franchi et que le cap est activé.

Le cap spread

Le cap spread se destine à tout emprunteur à taux variable voulant établir un certain niveau de taux d’exercice en s’acquittant d’une prime moindre en comparaison de celle en vigueur pour le cap classique. Il existe toutefois une compensation à ces conditions. En effet, l’acquéreur du cap spread doit accepter un reclassement à taux variable lorsqu’un certain seuil est atteint : on parle de strike du cap vendu. On notera que ce type d’acquéreur pourra profiter d’un différentiel de taux destiné à amortir leur investissement.

 

Finance : Le cap

Il s’agit d’un contrat de gré à gré faisant entrer deux parties en jeu. Par le biais du paiement immédiat d’une prime, l’acquéreur d’un cap a la possibilité de se prémunir d’une augmentation des taux d'intérêt au dessus d’un plafond préalablement déterminé qui est également connu pour être le strike, le taux de plafond ou le taux d’exercice.

Les tendances

En trois mois, on a enregistré une grande longueur d’avance de l’euro face au dollar. Une appréciation de 12 % a été constatée et la situation pourrait (...)

> L’euro de plus en plus fort...
Qu'est-ce que l'étalon or ?

Qu’est-ce que l’étalon or ?

L’or est considéré comme le premier des métaux connu. Le mot or en anglais, gold, vient de l’ancien mot anglais geolo qui veut dire jaune. Les (...)

> Qu’est-ce que l’étalon or (...)...
Dictionnaire fiscal : cadastre

Dictionnaire fiscal : cadastre

Définition du mot cadastre : Les services du cadastre sont chargés du recensement de toutes les propriétés foncières, de la recherche de leur (...)

> Dictionnaire fiscal : cadastre...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage