Finance : obligation

Qu’est-ce qu’une obligation ?

Dans le domaine de la finance, une obligation peut se définir comme un titre de créance qui lie son émetteur et son détenteur : d’une part, l’émetteur d’une obligation est tenu de rembourser la dette (le montant et les intérêts) qu’il a contractée grâce à cette obligation et, d’autre part, le détenteur doit mettre à la disposition de l’émetteur la somme équivalant à l’obligation. En pratique, l’émetteur est donc un emprunteur tandis que le détenteur est prêteur. L’on notera, dans la foulée, que la valeur de l’obligation porte le nom de « montant principal » ou encore de « valeur nominale de l’obligation ». Ce, tandis que les intérêts sont appelés coupons.

Les principaux types d’obligations

D’une manière générale, l’on peut effectuer une distinction entre quatre types d’obligations. Leur différence réside principalement dans leur échéance. L’on peut ainsi retrouver une obligation à court terme, une obligation à moyen terme, une obligation à court terme ou encore une obligation perpétuelle.

Parallèlement à cela, l’on peut aussi différencier les obligations par leur mode de remboursement : l’obligation convertible en action (le remboursement peut aussi s’effectuer en actions), l’obligation remboursable en Actions (le remboursement doit s’effectuer en actions), l’obligation à fenêtre (le remboursement peut s’effectuer en plusieurs échéances) et l’obligation à coupon zéro (les intérêts sont remboursés à l’échéance avec le montant de l’obligation).

Les caractéristiques d’une obligation

L’obligation présente plusieurs caractéristiques. C’est ainsi que l’on notera, en premier lieu, qu’elle est cessible. En d’autres termes, le détenteur d’une obligation peut librement la céder à une autre personne. De cette particularité découle le fait que l’obligation peut faire l’objet d’une transaction en bourse.

Parallèlement à cela, l’on notera aussi que toutes personnes, physiques ou morales, peut acquérir des obligations sur le marché obligataires. Il n’en demeure toutefois pas moins que ce marché est, d’une manière générale, dominé par les personnes morales.

Principe de fonctionnement du marché des obligations

L’on signalera, en premier lieu, que l’achat d’une obligation suppose, de la part du détenteur, d’emprunter à l’émetteur le prix d’achat de l’obligation. Ledit émetteur, de son côté, s’engage, d’une part, à rembourser ce montant à la date d’échéance et, d’autre part, à verser les intérêts inhérents à l’obligation. L’on notera, dans ce dernier cadre, que le mode de remboursement est fonction du type d’obligations.
Le recours au marché des obligations se présente comme l’une des solutions pour ne pas dépendre des banques pour une entreprise qui se met en quête de financement.

 

Finance : obligation

Definition : Dans le domaine de la finance, une obligation peut se définir comme un titre de créance qui lie son émetteur et son détenteur : d’une part, l’émetteur d’une obligation est tenu de rembourser la dette le montant et les intérêts qu’il a contractée grâce à cette obligation et, d’autre part, le détenteur doit mettre à la disposition de l’émetteur la somme équivalant à l’obligation.

Les tendances

Dans le contexte économique actuel, les petits épargnants qui désirent investir leur économie dans des actions en bourse sont dans l’expectative. On (...)

> Comprendre la notion de (...)...
Qu'est-ce que l'étalon or ?

Qu’est-ce que l’étalon or ?

L’or est considéré comme le premier des métaux connu. Le mot or en anglais, gold, vient de l’ancien mot anglais geolo qui veut dire jaune. Les (...)

> Qu’est-ce que l’étalon or (...)...
Dictionnaire fiscal : cadastre

Dictionnaire fiscal : cadastre

Définition du mot cadastre : Les services du cadastre sont chargés du recensement de toutes les propriétés foncières, de la recherche de leur (...)

> Dictionnaire fiscal : cadastre...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage