Copropriété : des solutions pour le financement de gros travaux

Un prêt collectif

Les travaux de rénovation à entreprendre sur les parties communes, comme ceux pour économiser de l’énergie, le ravalement des façades, la mise aux normes des ascenseurs mettent souvent à rude épreuve les budgets des ménages cohabitant dans un immeuble. Les copropriétaires peuvent cependant souscrire à un prêt collectif, cette solution proposée par la Domofinance et le Crédit foncier étant opérationnel depuis le 24 mai 2013. Les taux d’intérêt varient entre 3 et 4,5%, assurance en sus.

La décision d’emprunt doit être votée au préalable en Assemblée générale de copropriété, la majorité requise devant être proportionnelle à l’ampleur des travaux à effectuer. Si le vote a été favorable, les copropriétaires intéressés disposent d’un délai de deux mois pour confirmer au syndic leur souhait d’emprunter pour réaliser les rénovations nécessaires sur les parties communes. Les habitants qui n’acceptent pas de contracter le crédit ne peuvent être tenus solidaires en cas de non-remboursement de l’emprunt.

Différents prêts individuels

Dans le cas où vous n’avez pas souscrit au prêt collectif, car les conditions qui y sont liées ne vous conviennent pas, vous pouvez opter pour un emprunt individuel. Vous avez le choix entre un crédit immobilier dont le montant est plafonné à 75.000 euros, mais à un taux de 2,5 à 3% ou un prêt à la consommation à un taux d’intérêt oscillant entre 4 et 6%. Vous pouvez également vous renseigner auprès de votre Mairie, certaines collectivités locales accordent en effet des primes ou de prêts à taux bonifiés pour la réalisation de tels travaux.

Les copropriétaires qui envisagent d’entreprendre des travaux d’économie d’énergie pourront prétendre à un éco-PTZ qui a été mis en place depuis le début de cette année 2014. Dans le cas où votre banque ne propose pas encore ce type de crédit, vous pouvez toujours contracter un éco-PTZ à titre individuel qui est octroyé sans condition de ressources. Il convient toutefois de signaler que les organismes de financement n’accordent ce prêt que sous réserve de la réalisation d’un bouquet de travaux bien définis, comme l’amélioration du système de chauffage ou celui de l’isolation thermique de l’habitat.

 

Copropriété : des solutions pour le financement de gros travaux

Le financement de gros travaux représente toujours un problème pour les copropriétaires. Voici quelques solutions pour amoindrir les coûts de ces réaménagements s’avérant parfois incontournables pour préserver la qualité de vie des occupants de l’immeuble.

Les tendances

Actuellement dans le collimateur de l’agence de notation Moody’s, la note AAA de la France est désormais menacée. Garant d’un taux d’emprunt (...)

> Baisse de l’indice CAC 40 (...)...
Crédit immobilier, découvrez comment ça marche ?

Crédit immobilier, découvrez comment ça marche ?

Vous voulez investir dans l’immobilier pourtant vous manquez de financement ? Souscrire à un crédit immobilier sera pour vous une solution bien (...)

> Crédit immobilier, découvrez...
Quid de l’assurance de prêt immobilier ?

Quid de l’assurance de prêt immobilier ?

La souscription à une assurance de prêt immobilier s’avère incontournable avant toute réalisation de projet. Découvrez comment cela fonctionne, et ce (...)

> Quid de l’assurance de prêt...
Comment éviter les erreurs de débutant sur le Forex