Forex : les devises qui dépendent étroitement du marché des matières premières

La conjoncture avant et après la crise

Avant la crise de 2008, les cours des matières premières ont connu un essor formidable. Lorsque la mauvaise conjoncture a éclaté, ce développement a été freiné. Le ralentissement a été surtout perçu au niveau de l’évolution des flux des investissements directs à l’étranger (IDE) enregistrés par les États qui possèdent des ressources naturelles en abondance, pour ne citer que le Brésil. Ce recul a également été ressenti sur places financières où les cours de certains minéraux ainsi que celui du pétrole ont fortement baissé.

Entretemps, on a constaté que les aléas climatiques ont engendré une embellie des cours des matières premières agricoles. De son côté, le prix du baril de pétrole est resté stable. Toutefois, les analystes s’accordent sur le fait que les cours des matières premières vont s’effondrer à terme. Deux facteurs seront à l’origine de cette chute : le climat et l’évolution de l’économie chinoise. Dans le cas où la croissance ralentirait, les ventes et les cours des matières premières, comme le minerai de fer, s’engageraient dans la tendance baissière.

Les devises qui risquent de s’effondrer

Dans le cas où le marché des matières enregistrerait une forte régression, de nombreuses devises chuteraient en raison de l’importante corrélation existant entre le marché du Forex et celui des « commodities ». Les devises qui sont échangées en abondance, comme le rand sud-africain, le dollar canadien ou australien ainsi que le peso chilien seraient touchés par ce problème. Les monnaies dont les fluctuations dépendent des cours de l’or noir, comme le real brésilien, le peso mexicain, la couronne norvégienne et le rouble russe n’échapperaient pas au contexte.

Le choc n’est pas encore prévu dans un avenir proche, mais les marchés s’y préparent déjà. Plusieurs hedge funds tablent sur l’effondrement de ces devises, notamment celui du dollar australien qui serait le premier à subir les revers du ralentissement de l’économie chinoise et de la revue à la baisse des prévisions de l’Empire du Milieu. Certains établissements financiers ont attiré l’attention de leurs clients sur la possibilité d’écroulement du marché des matières premières qui aurait une conséquence inévitable sur le Forex.

 

Forex : les devises qui dépendent étroitement du marché des matières premières

La valeur de certaines devises dépend étroitement des cours des matières premières. L’effondrement des cotations de ces produits en Bourse entraînera immanquablement la chute de ces devises.

Les tendances

Lundi dernier, la session de la bourse de Wall Street terminait en ordre dispersé rendant les orientations très divergentes. Si l’indice Dow Jones (...)

> Bourse, le Nasdaq a le (...)...
Publication officielle de l'arrêté sur la rémunération des traders

Publication officielle de l’arrêté sur la rémunération des traders

Le nouveau dispositif concernant les rémunérations des opérateurs de marché de banque a été rendu public dans le Journal officiel le 5 novembre (...)

> Publication officielle de (...)...
Erreur de trading, alerte rouge à Wall Street

Erreur de trading, alerte rouge à Wall Street

Panique à Wall Street, il ne s’agit pas d’une attaque terroriste ni d’une mauvaise blague mais tout simplement d’une erreur de trading. Pour la (...)

> Erreur de trading, alerte (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage