La garantie des prêts interbancaires, 1700 milliards d’euros pour l’Europe

2 mesures principales pour redresser la situation financière ce lundi 13 octobre 2008 : La première assez simple, l’Etat se dit prêt à investir 40 milliards d’euros dans le capital des banques si elles connaissent une défaillance, et la seconde, un peu plus compliquée, la garantie des prêts interbancaires. Le montant est faramineux, 320 milliards d’euros. Mais de quoi s’agit-il exactement, qu’est-ce qu’un prêt interbancaire ?

Le prêt interbancaire

L’objectif des états européens, relancer la circulation d’argent entre les banques, considérée comme le nœud du problème depuis plusieurs semaines. Pourquoi les banques se prêtent-elles de l’argent ? Par définition une banque dépense plus d’argent qu’elle n’en possède. En règle générale, lorsqu’elle distribue 100 euros en crédit, elle doit posséder au minimum 9 euros de réserve d’argent. Alors si elle souhaite doubler les crédits, elle doit également doubler ses réserves. Et cet argent frais, elle le trouve en empruntant aux autres banques ou sur les marchés financiers. Le problème aujourd’hui avec la crise, c’est que les banques ne se prêtent plus rien. Résultat moins de crédit pour les entreprises et les ménages et peu à peu la paralysie sur les marchés. Quelle est la garantie de l’Etat ? Pour relancer la circulation d’argent la France s’engage à garantir les prêts interbancaires à hauteur de 320 milliards d’euros. En clair, elle va jouer le rôle d’une société d’assurance. L’Etat remboursera les prêts en cas de défaillance d’une banque mais si aucune banque n’en n’a besoin, l’Etat ne remboursera rien.

Il n’est pas du tout évident que l’Etat ait à actionner cette garantie, et donc le coût budgétaire de tout ça pour les Etats Européens est peut-être relativement faible. Car en échange de la garantie de l’Etat, les banques paieront des intérêts, comme en paye une cotisation d’assurance. Au final, derrière les milliards d’euros annoncés, l’Etat pourrait presque gagner de l’argent.

La plupart des pays européens annoncent des plans de sauvetage du même genre. A Berlin, conseil des ministres exceptionnels pour mesure exceptionnelle.

Allemagne : 480 milliards d’euros

L’Etat Allemand va injecter 480 milliards d’euros pour soutenir ses banques.

Espagne : 100 milliards d’euros

En Espagne, même réunion d’urgence du gouvernement, et une enveloppe encore conséquente, jusqu’à un maximum de 100 milliards d’euros. Les épargnants espagnols sont par contre ruinés pendant que leurs banques se renflouent.

Italie : 40 milliards d’euros

La banque d’Italie mettra à disposition 40 milliards d’euros à disposition des banques de la péninsule, mais l’Italie dépensera autant que nécessaire assure le ministre des finances.

1700 milliards d’euros donnés en garantie

En tout depuis hier, les gouvernements européens ont mis sur la table 1700 milliards d’euros ! Qui sont donnés en garantie. Rappelons tout de même qu’il s’agit d’argent virtuel visant à rassurer les banques et ainsi à stabiliser le système économique et les états espèrent ne pas avoir à faire jouer cette garantie.

 

La garantie des prêts interbancaires, 1700 milliards d’euros pour l’Europe

la garantie des prêts interbancaires. Le montant est faramineux, 320 milliards d’euros. Mais de quoi s’agit-il exactement, qu’est-ce qu’un prêt interbancaire ?

Les tendances

Moins 18%, c’est le chiffre de la chute du titre Agfa Gevaert au mois d’octobre 2007. Le groupe d’imagerie annonce leurs résultats du troisième (...)

> La chute du titre Agfa (...)...
La fraude à la carte bancaire augmente

La fraude à la carte bancaire augmente

Selon le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des cartes, les transactions frauduleuses à la carte de paiement ont connu une légère hausse (...)

> La fraude à la carte bancaire...
Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

D’après les chiffres communiqués par la Banque Centrale Européenne, le nombre de faux billets en euros saisis est en forte hausse. Pour le premier (...)

> Faux billets : une hausse (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage