General Motors se redresse : 1,2 milliards de dollars remboursés avant 2010.

GM remboursera une partie de ses 6,7 milliards de dettes

L’ancien premier constructeur automobile mondial General Motors se dit prêt à rembourser complètement ses prêts de 6,7 milliards de dollars que le Trésor des Etats-Unis lui a octroyés. GM a ainsi l’intention de se défaire complètement de ses dettes envers l’Etat américain d’ici à juin 2010. Le PDG de la firme Ed Whitacre affirme que les conditions économiques que traverse actuellement GM peuvent permettre une telle démarche. Le remboursement se réalisera en plusieurs tranches, dont la première se fera dès la fin de cette année à hauteur de 1,2 milliard de dollars.

Au début de cette année, GM avait montré quelques faiblesses, affichant 88 milliards de dollars de pertes depuis l’année 2004. Afin de sauver cette fierté de l’Etat américain, l’administration s’était engagée à aider le groupe pour qu’il sorte la tête hors de l’eau. 19,4 milliards de dollars lui avaient par conséquent été prêtés, avec près de 30 milliards de dollars de garanties. Cependant, après que le groupe ait déposé son bilan, seule une partie des dettes avait été conservée, 61 % des parts de General Motors restructuré devenant la propriété de l’Etat américain. Par ailleurs, l’Etat canadien est propriétaire de 11,7 % du groupe et 10 % appartiennent à ses autres créanciers.

GM peut revenir en bourse en 2010

En plus du premier versement de 1,2 milliard de dollars que le groupe effectuera d’ici la fin de l’année auprès de l’Etat américain, General Motors restituera également 1,5 milliard de dollars canadiens contractés auprès des autorités canadiennes. Mark Reuss, le responsable des activités de General Motors en Amérique du Nord a d’ailleurs déjà annoncé une semaine auparavant que le groupe envisageait de tout rembourser dans les plus brefs délais. Selon ses dires, GM veut absolument honorer ses dettes. Si les conditions économiques continuent à être favorables, juin 2010 marquera une nouvelle étape pour le groupe, précise son nouveau PDG Ed Whitacre.

Un éventuel retour en bourse de GM pour l’année 2010 a été évoqué. Ce retour n’a pas encore été formellement annoncé, mais il équivaudrait à un retrait progressif de l’Etat américain et canadien du groupe. Ces derniers pourraient alors se dessaisir de leurs parts de 67 %, représentant les fonds qu’ils ont investis pour sauver le groupe. En effet, General Motors se trouve sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites depuis juin 2009. En outre, Ed Whitacre a annoncé que GM était actuellement en train d’étudier la possibilité de vendre la marque Saab au groupe néerlandais Spyker. L’accord pourrait être finalisé avant la fin de l’année, a-t-il affirmé.

 

General Motors se redresse : 1,2 milliards de dollars remboursés avant 2010.

Le mardi 15 décembre 2009, General Motors a annoncé qu’il allait incessamment commencer à rembourser ses dettes contractées auprès de l’Etat nord américain. D’ici juin 2010, le groupe devrait avoir honoré l'ensemble de celles-ci. Un éventuel retour en bourse impliquerait le retrait de l’Etat de General Motors

Les tendances

La période de vache maigre de ces cinq dernières années semble être révolue pour le constructeur américain General Motors. Maintenant le géant (...)

> General Motors réintègre (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage