Google condamné pour diffamation de nom associé

Google poursuivi et condamné

Ce n’est pas la première fois que Google, le géant international du net est poursuivi en justice pour diffamation sur des mots associés à un nom. Cette fois-ci, c’est un particulier dont l’anonymat est préservé qui a lancé des procédures en justice. L’homme en question s’était plaint des propositions de résultats de recherche faites aux internautes par les outils Google Suggest et recherches associées du moteur de recherche quant aux recherches associées à son nom. En effet, en tapant le nom de ce dernier sur Google, les mots « viol », « condamné », « sataniste » « prison » et « violeur », s’affichaient tout de suite.

Bien évidemment, l’homme en question était déjà condamné en février dernier à trois années de prison avec sursis pour corruption de mineure. Suite à la poursuite, Google Inc. et son PDG Eric Schmidt sont condamnés par la 17e chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris pour « diffamation publique envers un particulier ». Les suggestions faisant objet de l’attaque en justice doivent être supprimées et le géant du net doit verser un euro de dommages et intérêts au plaignant en addition à 5 000 euros au titre de frais de problèmes.

Google compte faire appel

D’après Reuters, le géant ne compte pas en rester là et souhaite faire appel de la décision. Comme argument de défense, le porte-parole stipule que le moteur de recherche ne gère pas lui-même les termes suggérés. En effet, le système Google Suggest, repose sur l’agrégation des requêtes les plus populaires à l’issu des requêtes passées, effectuées par les internautes sur le net. Ainsi en cliquant sur une suggestion de Google, l’internaute est directement renvoyé vers des sites d’actualités et des articles de presse. Ce renvoi rend une requête populaire.

Actuellement, le monde entier remet en question plusieurs systèmes de Google vis-à-vis du non-respect de la vie privée, notamment concernant son projet « Street View » qui a récolté plusieurs données personnelles rien qu’en circulant dans les rues. Le géant est totalement remis en question du côté du respect de la vie privée. Les grands pays du monde comme les États-Unis, la Corée du Sud et l’Allemagne ont entamé des enquêtes. En août dernier, l’Allemagne avait annoncé vouloir prendre en compte le droit de tous les citoyens à faire retirer l’image de son domicile des données récoltées par Google.

 

Google condamné pour diffamation de nom associé

Google est aujourd’hui condamné à verser un euro de dommages et intérêts ajouté à 5 000 euros pour frais de problèmes après une poursuite lancée par un Américain pour diffamation de nom associé.

Les tendances

Un trader, ou opérateur de marché, est un individu qui se charge de négocier des valeurs boursières ou des produits financiers en vue de dégager des (...)

> Trader, c’est quoi ?...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage