L’hôtellerie de qualité oppose une bonne résistance à la crise

Augmentation du nombre de touristes étrangers

Les statistiques révèlent que le secteur de l’hébergement touristique français, incluant les campings, les hôtels et les logements collectifs, a connu un taux de fréquentation stable en 2012. Le nombre de nuitées a dépassé 198 millions. Cette embellie a été surtout due à la progression du nombre de touristes étrangers venus en Hexagone. Même si les Français ont quelque peu boudé les établissements hôteliers et ont raccourci leur séjour, le secteur doit surtout son essor à l’arrivée d’une clientèle venue d’ailleurs, d’autres pays européens, de l’Amérique et de l’Asie. Le nombre de touristes américains a haussé de 12% par rapport à 2011, cette augmentation étant de 11,3% pour les Chinois et 15% pour ceux qui proviennent du Moyen-Orient.

Une clientèle exigeante

Cette clientèle étrangère est particulièrement exigeante en termes de confort et de qualité des prestations. Son choix a ainsi porté vers les établissements de milieu ou de haut standing qui offrent des services correspondants à leurs aspirations. Les terrains de camping qui disposaient d’emplacements équipés ont séduit ces clients étrangers. Leur taux de fréquentation a augmenté de 1,2% en 2012 au détriment des emplacements nus dont le chiffre de clients a diminué de 2,7%. De même, les infrastructures d’hébergement affiliées aux chaînes réputées et qui sont conformes aux normes standards de confort ont connu un taux d’occupation nettement supérieur (65,1%) par rapport aux hôtels indépendants (56,3%).

L’importance des nouveaux labels de qualité

Les touristes étrangers attachent une grande importance aux labels de qualité qui leur garantissent des prestations comparables d’un pays à un autre. C’est pour cette raison que l’hôtellerie de qualité a pu profiter de cette manne touristique. La nouvelle classification des établissements réalisée en juillet 2012 a permis aux structures d’hébergements concernés de profiter d’une hausse de 1,1% de leur taux de réservation alors que les hôtels non classés ont perdu 2,9% de leur clientèle. Il convient également de noter que ce secteur a bénéficié d’un calendrier favorable en 2012, même si la météo n’a pas été clémente. Ce facteur a aussi influencé sur la stabilité des activités de l’hôtellerie de qualité.

 

L’hôtellerie de qualité oppose une bonne résistance à la crise

L’affluence de touristes étrangers a permis à l’hôtellerie de qualité d’opposer une bonne résistance à la crise. La plupart des établissements d’hébergement de standing ont pu maintenir leur taux de fréquentation en 2012.

Les tendances

La crise dans la zone euro influe immanquablement sur les marchés boursiers européens. Elle a également des conséquences assez fâcheuses à travers le (...)

> Bourse : l’atmosphère est (...)...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage