Investir dans l’immobilier locatif : source de revenu supplémentaire.

L’immobilier locatif est une source de revenu supplémentaire

Il faut choisir le bien à acquérir, en fonction de son emplacement et en fonction de sa qualité. Le montant du loyer dépend effectivement de ces deux facteurs. Il faut en outre choisir quel type de bien immobilier vous semble le plus rentable et le plus attractif, puis étudier également comment sera imposé votre bien. Votre choix va surtout se focaliser sur le montant de l’investissement nécessaire à l’acquisition et la destination que vous allez lui attribuer.

Les loyers seront une entrée d’argent supplémentaire et par conséquent vous devrez les inclure dans votre déclaration de revenu. Des prélèvements s’effectueront donc sur vos loyers. Néanmoins, il faut déduire les intérêts de votre emprunt lors de l’acquisition et des travaux qui s’y rapportent (construction, réparation, rénovation….). Il faudra également déduire les charges réelles sur votre bien immobilier à savoir les primes d’assurances, les frais d’entretien, les frais de gestion…. Il faut également se référer aux différentes lois de défiscalisation qui pourraient s’appliquer à votre bien (Scellier, Borloo, Besson….). La réduction d’impôt en défiscalisation peut en effet, selon le cas, atteindre 64 %. Par ailleurs, les loyers reçus et les bénéfices tirés des chambres d’hôte ne sont pas imposables en dessous de 760 euros par an.

L’immobilier locatif est-il rentable ?

Votre choix pourrait porter sur un bien immobilier que vous allez louer à un particulier. Dans ce cas, préférez les petits appartements puisqu’ils sont plus rentables. En investissant dans les logements locatifs, vous pouvez espérer un rendement brut de 5 à 12 %. Cependant, vous devez déjà prévoir des travaux supplémentaires et des frais de relocation à chaque changement de locataire. Si vous avez la possibilité de trouver un bon emplacement, les murs de boutique ont aussi un rendement très intéressant, à savoir entre 7 et 12 %. Seulement, un bail commercial est toujours nécessaire quand on met en location des murs de boutique, ce qui ne vous sera pas toujours avantageux.

Concernant les maisons à usage de bureaux, vos rendements avoisineront ceux des murs de boutique (6 à 9 %). Nécessitant souvent une somme assez importante lors de l’investissement, vous avez la possibilité d’accéder à ce marché via SPCI. Et enfin, les parkings qui peuvent également être mis en location. Beaucoup moins coûteux que les logements, vous aurez en moyenne besoin de 7600 à 30 500 euros. Aucun bail n’est nécessaire et un parking ne dépend pas d’un logement. En fonction de son emplacement et de son prix d’achat, vous pouvez espérer avec les parkings 4,5 à 12 % de rendements.

 

Investir dans l’immobilier locatif : source de revenu supplémentaire.

Investir dans l’immobilier locatif peut être source de revenu supplémentaire et à long terme, vous pourrez obtenir une plus-value. La valeur locative et les rendements d’un bien immobilier locatif dépendent en grande partie de la vocation de celui-ci : logement locatif, murs de boutique, bureaux, maison d’hôte…

Les tendances

La Bourse de Paris a été à la fête en 2012. Elle a haussé de plus de 15% entre le début et la fin de l’année. Néanmoins, toutes les valeurs n’ont pas (...)

> Bourse : les valeurs gagnantes...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage