Impôt sur le revenu : une menace pour les foyers non imposables

Le nombre de personnes imposables croît

En raison du gel du barème de l’impôt sur le revenu pour les années 2012 et 2013, mesure issue du deuxième plan de rigueur de novembre 2011, plus d’une centaine de milliers de ménages deviennent imposables selon la commission des finances de l’Assemblée nationale. À ce jour, on estime que les célibataires et les bas salaires sont les plus à plaindre. La désindexation de l’impôt sur le revenu du taux de l’inflation supprime l’ajustement à la hausse des prix qui, rappelons-le, a atteint les 2,1% l’année dernière. Un problème en appelant un autre, les familles autrefois non imposables risquent également de perdre certaines des aides dont elles jouissaient grâce à leur tranche, incluant le rabais des frais de transport et autres privilèges. Certaines devront même changer de tranche et donc payer plus si l’en on croit les lignes du journal Le Parisien.

On en saura davantage dès septembre

Le nombre exact de foyers fiscaux concernés par cette nouvelle mesure n’a pas encore été précisé. Selon le gouvernement, tout dépendra de la somme dont les contribuables devront s’acquitter. Si celle-ci n’excède pas les 61 euros, le ménage sera épargné par la nouvelle hausse. Il faudra attendre l’envoi de l’avis d’imposition prévu pour le mois de septembre prochain pour être fixé. En attendant, on sait que ce sont les célibataires qui sont les plus défavorisés par la nouvelle. Selon le Syndicat national unifié des impôts, les célibataires devront faire face à une augmentation de 12,5%. Le Parisien nous explique que la hausse d’impôt sera plus importante au fur et à mesure que le salaire est bas. Il souligne également qu’un couple rémunéré à la hauteur du SMIC sur une durée de 13 mois sera affecté d’une hausse de 60 euros sur l’impôt sur le revenu. Enfin, en hausse également, l’impôt sur la fortune. Une augmentation qui devrait rajouter 1,7 milliard d’euros à la caisse de l’État cette année.

 

Impôt sur le revenu : une menace pour les foyers non imposables

Des dizaines de milliers de foyers, jusqu’alors dispensés d’impôt, vont désormais avoir des comptes à rendre au fisc à partir de cette année suite au gel du barème de l’impôt sur le revenu. Une mauvaise nouvelle qui rajoute une couche aux problèmes des familles les plus modestes.

Les tendances

Une cotation sur une bourse de marché permet à une entreprise de mieux valoriser son capital en l’exposant aux différents investisseurs du marché, (...)

> Les entreprises les plus (...)...
Le produit de l'ISF en recul de 640 millions d'euros

Le produit de l’ISF en recul de 640 millions d’euros

Le nombre de contribuables soumis à l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) a diminué, ramenant leur nombre à 539 000 au début juillet contre 548 (...)

> Le produit de l’ISF en recul...
L'éco-participation ne sera plus affichée à partir de 2011

L’éco-participation ne sera plus affichée à partir de 2011

Le payement de l’éco-participation est entré en vigueur le 15 novembre 2006. Depuis, ce supplément est visiblement affiché, séparément du prix du (...)

> L’éco-participation ne sera (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage