Indice de confiance immobilier - vague 2 avril 2011 = -0,9 points

Méthodologie :

Logic-Immo.com en partenariat avec TNS Sofres, réalisent un indice trimestriel afin de comprendre l’état du marché de l’immobilier résidentiel français.

Le calcul s’appuie sur les réponses à 4 questions clés :

- Moment d’acheter un bien
- Evolution de la situation financière personnelle depuis 6 mois
- Niveau de vie générale dans 6 mois
- Perception du prix des biens dans 6 mois

État du marché immobilier :

- Entre janvier et avril 2011, on note une reprise du marché avec une augmentation du nombre des intentions de vente et d’achat.
- Le marché reste très tendu au premier trimestre 2011 avec près de 2 fois plus d’intentions d’achat que de vente.

Indice de Confiance Immobilier avril 2011 : - 0,9 points

- À -0,9 point, l’indice mesuré en avril 2011 reflète une défiance croissante des futurs acquéreurs à l’égard du marché immobilier.
- Un tiers des futurs acquéreurs pensent que les conditions d’emprunt sont plus difficiles en avril (à comparer à 28 % en janvier).
- On observe une inquiétude croissante des futurs acquéreurs : 70 % pensent que le niveau de vie général va se dégrader dans les 6 prochains mois.
- Si en janvier, un peu plus de la moitié des futurs acquéreurs (52 %) envisageaient une hausse des prix dans les 6 mois, ils sont passés à 41 % en avril. En Île-de-France, ils restent néanmoins 55 % à anticiper une hausse des prix dans les 6 mois à venir.

Nature des projets des futurs acquéreurs

- Dans ce contexte, les deux principales raisons qui motivent les acquéreurs à moins d’un an sont l’idée de ne plus payer de loyer (38 %) et de changer de cadre de vie (32 %).
- On note en effet que l’achat d’un bien immobilier est de plus en plus réservé à ceux qui disposent déjà d’un patrimoine. Ainsi, on observe une progression (2 points) de l’apport moyen des futurs acquéreurs qui s’élève ainsi à 42 % en avril.
- Le nombre d’acheteurs-vendeurs progresse au premier trimestre. En avril, ils étaient 20 % à vendre un logement parallèlement à leur projet d’achat, alors qu’ils étaient 18 % en janvier.
- On observe une progression de la part relative des primo-accédants qui augmente de 47 à 53 %.

EN CONCLUSION

On a certes enregistré une reprise du marché résidentiel en avril avec une progression aussi bien des intentions d’achat que de vente. Toutefois, cette reprise reflète plus le caractère saisonnier du marché qu’un véritable rebondissement. L’arrivée du printemps est bien connue pour donner un coup d’accélérateur aux projets immobiliers.
Cette tendance saisonnière masque en effet un essoufflement de la demande, qui est prise en étau entre des prix encore élevés et la hausse des taux des crédits immobiliers. En effet, les futurs acquéreurs expriment une certaine défiance à l’égard du marché : inquiétude sur l’évolution du niveau de vie, baisse de l’attractivité du marché, retrait des investisseurs locatifs, priorité aux projets d’acquisition de la résidence principale, augmentation du taux moyen d’apport…

Dans ce contexte, on peut craindre une contraction de la demande dans les mois à venir.

Troisième vague de l’indice de confiance immobilier prévue le 26 août 2011

 

Indice de confiance immobilier - vague 2 avril 2011 = -0,9 points

Un marché encore dynamique, nuancé par l’inquiétude croissante des futurs acquéreurs

Les tendances

Le rendement final de votre placement en Bourse peut diminuer considérablement à cause des différents frais liés à votre investissement. Quelle est la (...)

> Bourse : passer par une (...)...
Nouvelle vague de saisies dans l'immobilier américain

Nouvelle vague de saisies dans l’immobilier américain

Le mois d’août dernier fut terrible pour les citoyens américains ayant contracté un crédit immobilier. Un cabinet d’études spécialisé a relevé (...)

> Nouvelle vague de saisies (...)...
Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

D’après les agents immobiliers, 50 % des transactions se font entre particuliers, car ces derniers font confiance aux petites annonces dans les (...)

> Agent immobilier : reconnaître...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage