L’inflation grimpe à nouveau dans les pays membres de la zone euro

L’indice des prix en hausse dans toute la zone euro

En juillet 2010, l’indice des prix a augmenté de 1,7% dans les pays membres de la zone euro. Le niveau d’inflation a atteint un niveau élevé qui n’a pas eu de pareil depuis la fin de l’année 2008. Toutefois, cette spirale inflationniste n’a surpris personne, car l’inflation va de pair avec la reprise de l’activité économique. Selon l’office européen des statistiques Eurostat, l’inflation a été tirée à la hausse de 1,7% en rythme annuel. Cette spirale inflationniste est la plus forte inflation enregistrée depuis fin 2008. Notons qu’en France la déflation du crédit peut coexister simultanément avec une inflation des prix comme c’est le cas en Grande-Bretagne.

En juin dernier, l’évolution de l’indice des prix à quelque peu décélérer. Une première depuis quatre mois. Dans la zone euro, au mois de juillet les prix à la consommation ont marqué un recul de 0,3 point après avoir observé une certaine stabilité au mois de juin 2010. Au niveau des pays membres de l’Union européenne, les prix à la consommation ont affiché une hausse de 2,1% sur un an, mais les prix ont baissé de 0,2 point durant le mois de juillet 2010. Au niveau des grandes économies européennes, en France les prix à la consommation ont augmenté de 1,9% en un an et ont diminué de 0,3% au mois de juillet. En Allemagne l’inflation a été plus modérée, car l’inflation a augmenté de 1,2% en un an et de 0,3% au cours du mois de juillet.

Une inflation normale étant donné la conjoncture

Cette spirale inflationniste a frappé la zone euro depuis fin 2009 après près de 6 mois de déflation. Cependant, cette hausse de prix est un indicateur sûr qui permet d’affirmer la relance économique qui se déroule dans la zone euro. Revers de la médaille, le prix des carburants et le prix des autres produits énergétiques n’échappent pas à cette inflation qui gonfle les prix. Dans les pays de la zone euro, on, observe une accélération de l’inflation, toutefois, cette inflation reste contenue, elle reste dans les normes acceptables. De ce fait, la BCE garante de la stabilité des prix n’a aucune raison de prendre des mesures monétaires visant à diminuer la masse monétaire en circulation. Cette dernière diminuera la masse monétaire seulement si l’inflation dépasse 2%.

Les secteurs les plus touchés par l’inflation sont les secteurs des transports, les secteurs des boissons alcoolisées et du tabac et le secteur du logement. Respectivement, les prix à la consommation ont augmenté de 4,5%, 3,3% et 2,7% rien qu’au mois de juillet. Bien que le prix des carburants et le prix de l’énergie soient restés relativement stables au mois de juillet 2010, sur un an, l’indice de prix s’est renchéri de 8,1%. Par exemple, en France le prix des produits pétroliers, du gaz naturel et de l’électricité a augmenté en moyenne de 10% en 1 an.

 

L’inflation grimpe à nouveau dans les pays membres de la zone euro

L'inflation dans la zone euro entre dans une tendance haussière poussée par la reprise économique et l'augmentation du prix du brut.

Les tendances

Depuis le 25 mai 2009, l’entreprise Petrochina a retrouvé sa place de numéro un mondial en termes de capitalisation. Elle a déjà occupé cette place (...)

> Petrochina retrouve sa (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage