La crise serait-elle profitable au secteur des jeux d’argent ?

Jeux d’argent : un rebondissement très important des activités

Les jeux d’argent n’ont jamais été aussi plébiscités. Partout dans le monde, les opérateurs du secteur constatent un rebondissement très important de leurs activités. Les chiffres sont éloquents. Au cours de l’année 2011, les mises enregistrées par la Française des jeux s’élevaient à 11,4 milliards d’euros, soit une augmentation de 8,5% par rapport à 2010. Les Français qui ont tenté leurs chances au jeu sont au nombre de 27 millions environ.

Le Loto, les salles de jeux et les autres formes de jeux d’argent n’ont jamais attiré autant de joueurs. Pour la première fois de son histoire, le PMU a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 10 milliards d’euros. Et la France ne constitue pas un cas isolé. Les casinos du monde entier suscitent un engouement sans précédent. Au début de cette année 2012, les établissements de Macao ont enregistré un record. Le chiffre d’affaires a atteint 26 milliards d’euros. Cette ville devient ainsi un endroit privilégié des joueurs de la planète, devançant Las Vegas.

Un contexte surprenant

Le contexte peut surprendre face à la conjoncture économique qui ne cesse de se dégrader et un pouvoir d’achat qui s’effrite au fil des mois. Ces chiffres peuvent étonner, mais les sociologues expliquent qu’il s’agit d’un exemple confirmant la théorie de la pauvreté. Plus les gens se trouvent en difficulté financière, plus ils nourrissent l’espoir de réaliser des gains mirobolants. Ils se lancent dans les jeux d’argent.

Ainsi, la crise semble bien profitable au secteur des jeux d’argent.
Pour attirer le nombre optimal de joueurs, les opérateurs rivalisent d’imagination pour proposer des offres très attractives. Les casinos suggèrent des formules consistant à relier entre elles plusieurs machines à sous. Les joueurs ont la possibilité de réaliser des gains très conséquents à partir d’une mise très faible (1 ou 1,5€). Surfant sur cette tendance, la Française des jeux présente également une nouvelle version de son jeu à gratter, avec à la clé, une cagnotte se chiffrant en million d’euros.

 

La crise serait-elle profitable au secteur des jeux d’argent ?

En raison de la crise de la dette qui touche la plupart des pays de la zone euro, la conjoncture économique est morose. Pourtant, il semble que le contexte est profitable au secteur des jeux d’argent. Le nombre de joueurs ne cesse d’augmenter, que ce soit dans les casinos qu’au Loto, en passant par le PMU.

Les tendances

Paris termine à +11,18%, la plus forte hausse de l’histoire du CAC 40 ! En Europe, la hausse est générale, Londres +8,26%, Frankfort + (...)

> Rebond des bourses, la (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage