Locations immobilières Airbnb : qu’en est-il de la déclaration fiscale ?

Tous les revenus d’une location immobilière Airbnb sont à déclarer

La législation sur la location de meublés de courte durée est claire. Depuis le 1er juillet 2016, les plateformes de locations entre particuliers sont tenues de tenir les utilisateurs informés de leurs obligations fiscales lors des transactions effectuées. Concrètement, les revenus issus de ces locations sont imposables dès le premier euro. Pour ce faire, un relevé récapitulatif des sommes perçues sera envoyé aux usagers et à partir de 2019, à l’administration fiscale.

La déclaration fiscale sous quel régime

Les revenus obtenus par le biais de la location meublée sont soumis au régime des bénéfices industriels et commerciaux ou BIC alors qu’ils étaient auparavant considérés comme revenus fonciers.

Le régime simplifié micro-BIC s’applique aux recettes inférieures à 33 200 euros. Pour le loueur, cette formule offre l’avantage de bénéficier d’un abattement de 50 % pour frais qu’il devra reporter sur la déclaration 2042 C. À noter qu’une exonération d’impôt sur le revenu est accordée si lesdits revenus n’excèdent pas 305 €.

Le régime réel concerne les recettes supérieures ou égales à 32 900 euros. Une déclaration professionnelle 2031-SD devra être déposée par le contribuable. La déduction se rapportera à la totalité des charges pour leur montant exact.

Si le montant des recettes dépasse les 82 800 euros, le contribuable sera dans l’obligation de facturer une TVA. Toutefois, une réduction d’impôt est appliquée lorsque les locations sont saisonnières et concernent une ou plusieurs pièces d’une résidence principale. Lorsqu’elles sont inférieures à 760 € par an.

Quand et comment effectuer sa déclaration

Les utilisateurs d’Airbnb ont jusqu’au 23 mai s’ils sont résidents fiscaux à l’étranger pour faire leur déclaration fiscale. Ceux qui le font en ligne auront du 30 mai au 17 juin. Les déclarations papier devront impérativement être effectuées avant le 17 mai. Il faut rappeler que celles-ci s’adressent uniquement aux personnes ne disposant pas d’internet ou n’ayant pas les aptitudes pour son utilisation.

 

Locations immobilières Airbnb : qu’en est-il de la déclaration fiscale ?

La location immobilière Airbnb prend de l’ampleur. Nombreux utilisateurs de la plateforme se mettent cependant en marge de la loi par méconnaissance ou par omission lors de la déclaration fiscale. Voici ce qu’il est nécessaire de savoir à ce propos.

Les tendances

Une banque de marché est divisée en trois départements, également appelés pôles. Le Front-Office est chargé des négociations. La salle de Marchés prend (...)

> Connaitre le fonctionnement...
Nouvelle vague de saisies dans l'immobilier américain

Nouvelle vague de saisies dans l’immobilier américain

Le mois d’août dernier fut terrible pour les citoyens américains ayant contracté un crédit immobilier. Un cabinet d’études spécialisé a relevé (...)

> Nouvelle vague de saisies (...)...
Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

D’après les agents immobiliers, 50 % des transactions se font entre particuliers, car ces derniers font confiance aux petites annonces dans les (...)

> Agent immobilier : reconnaître...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage