Les manifestations anti-Wall Street s’étendent aux États-Unis

Les raisons du mouvement anti-Wall Street

Les premières manifestations anti-Wall Street ont vu le jour dans le courant du mois de septembre dans le temple de la finance mondiale. La crainte d’un crach boursier et le manque de volonté d’assainissement des géants de la finance ont suscité la colère des Américains. Le but des manifestants new-yorkais est d’occuper Wall Street afin de scander leur colère contre la cupidité des argentiers, au détriment de la classe moyenne et des couches sociales les plus vulnérables.

Le président américain Barack Obama a affirmé que les manifestations contre le système financier sont la marque du mécontentement de la population. Beaucoup craignent les conséquences d’une éventuelle récession et même d’un krach boursier. Bien que les générations soient nouvelles, les Américains ont encore en tête les effets de la crise financière de 1929 qui a occasionné des millions de pertes d’emploi. Aujourd’hui encore, les familles se plaignent d’une baisse du niveau de vie et des saisies immobilières qui deviennent de plus en plis fréquentes.

Les plus grandes villes des États-Unis suivent le mouvement

Dans le giron du Big Apple, d’autres grandes villes américaines ont également vu l’apparition des mouvements anti-Wall Street. Les manifestants se revendiquent comme faisant partie des 99% de la population américaine qui subissent les conséquences de la crise financière provoquée par les 1% de la population qui représente la couche la plus riche et la plus influente. Se définissant comme étant les « indignés de Wall Street », les manifestants squattent les rues des quartiers financiers.

Parmi les villes où des manifestations se déroulent figurent Los Angeles et Chicago, mais également Boston, Denver… Aujourd’hui, le mouvement bénéficie d’un soutien de poids grâce aux encouragements des politiques démocrates. Louise Slaughter, représentante de New York au Congrès, a apporté tout son soutien aux manifestants qui osent proclamer dans le calme leur colère à l’encontre des plus cupides. Dans les prochaines semaines, le mouvement ne risque pas de faiblir.

 

Les manifestations anti-Wall Street s’étendent aux États-Unis

La débâcle su système financier mondial et la menace d’une récession économique globale a entraîné une vague de manifestations aux États-Unis. Ayant pris naissance à New York, le mouvement s’étend aujourd’hui aux principales villes américaines.

Les tendances

Depuis le début du 20e siècle qui a vu l’avènement du capitalisme moderne, l’histoire du monde a été émaillée par de nombreux krachs boursiers, plus ou (...)

> Krach boursier : les plus (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage