Marché de l’emploi : des perspectives sombres pour les prochains mois

Marché de l’emploi : une conjoncture défavorable

Le contexte surprend les économistes puisque le marché de l’emploi a été fort prometteur depuis le début de l’année 2010. Ils ont même été étonnés de constater son développement, le secteur privé ayant pu fournir plus de 140.000 emplois en dépit d’une conjoncture assez difficile et une croissance assez faible sur l’ensemble du pays. Le premier semestre 2011 a été encourageant : 128.000 nouveaux postes ont été créés. Cependant, malgré ce dynamisme dans la création d’emploi, le taux de chômage n’arrive pas à diminuer.

L’inquiétude commence à planer sur le secteur de l’emploi. Le pessimisme devient de rigueur quant aux prévisions pour la fin de l’année, car le contexte n’est guère favorable. Avec la stagnation de la croissance et la crise boursière, il serait difficile de projeter un recul du taux de chômage. Il semblerait même que l’embellie constatée au cours de ces derniers mois serait un phénomène de mauvais augure. Une augmentation des emplois à temps partiel ou une réduction de la productivité des entreprises pourraient en être à l’origine.

Marché de l’emploi : des prévisions de croissance revues à la baisse

Le gouvernement vient de revoir à la baisse les projections de croissance pour 2011 et 2012. Les dispositions du plan d’austérité préconisé pour comprimer le déficit public, auxquelles s’ajoutent les conséquences de la tempête financière qui a secoué l’économie mondiale, durant ces derniers mois, sont autant de facteurs qui vont défavoriser la création de nouveaux postes. Les analystes tablent ainsi sur une décélération sur le marché de l’emploi au cours du second semestre 2011. Ce ralentissement va s’accentuer pour l’année 2012.

Par ailleurs, les statistiques ont démontré une forte augmentation du nombre de la population active. En raison des modifications successives du régime de retraite, 110.000 personnes de plus par an viendront accroître l’univers des demandeurs d’emploi. Il faudrait d’importantes créations de nouveaux postes pour pouvoir amenuiser le taux de chômage, ce qui demeure difficilement envisageable en ce contexte d’atonie de la croissance. Les perspectives sont sombres pour les prochains mois pour le marché de l’emploi.

 

Marché de l’emploi : des perspectives sombres pour les prochains mois

Au cours des deux derniers mois, les projections étaient bonnes dans le secteur de l’emploi. Toutefois, en raison des incertitudes qui pèsent sur la croissance économique, la tendance semble se renverser. Face à la stagnation du taux de chômage, les analystes déduisent que les perspectives sont plutôt sombres pour les prochains mois.

Les tendances

Le titre de Michelin rebondit fortement en Bourse après l’annonce des résultats du premier trimestre 2012. Cette importante corporation française du (...)

> Bourse : envolée de l’action...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage