Décision de Standard & Poor’s : aucune crainte de krach malgré la nervosité des marchés

Les opérateurs se sont déjà attendus à la mauvaise nouvelle

Cette semaine qui suit la décision de cette agence de notation présente des risques énormes pour les marchés. Les investisseurs observeront encore le statu quo en attendant que la situation se décante un peu. Cependant, les spécialistes n’anticipent pas un krach boursier. La plupart des opérateurs se sont en effet plus ou moins préparés à cette mauvaise nouvelle depuis le début du mois de décembre. Standard & Poor’s avait déjà mis la note de ces pays sous surveillance depuis cette date.

Malgré une rumeur persistante sur ces rabaissements des notes, le CAC 40 n’a accusé qu’un faible repli (-0,11%) en clôture de séance. L’Euro Stoxx 50 a baissé de 0,33%. Ce contexte confirme les projections des spécialistes qui ne prévoient aucun krach de la Bourse. Il convient toutefois de noter que la nouvelle a eu un impact négatif sur le cours de l’euro qui a été à son niveau le plus bas depuis juin 2010, comparé au dollar. La courbe descendante de la monnaie unique risque de s’accentuer dans les prochains jours.

Les investisseurs restent prudents

Les analystes sont toutefois unanimes à penser que les marchés resteront nerveux durant quelques jours. La décision de l’agence de notation risque en effet d’engendrer la baisse en cascade des notes des banques et des entreprises des pays touchés par cette mesure. Les spécialistes du secteur appréhendent surtout la perte de la note AAA du Fonds européen de stabilité financière, le FESF. Une telle décision pourrait produire un climat d’incertitude persistant sur les marchés.

Les investisseurs demeurent prudents. Les cours risquent de fluctuer à la baisse dans la mesure où l’agence de notation Moody’s pourrait opter pour la dégradation de la note de certains pays européens, à l’instar de Standard & Poor’s. La situation est encore loin de se stabiliser, car les États qui sont en perspective négative pourront subir un autre abaissement de leur note au cours de cette année. Toutefois, aucun krach boursier n’est à craindre, selon les spécialistes.

 

Décision de Standard & Poor’s : aucune crainte de krach malgré la nervosité des marchés

Après la décision de Standard & Poor’s de dégrader la note de certains pays européens, les marchés risquent d’être perturbés. Toutefois, malgré le climat de nervosité qui ne manquera pas de planer sur les places financières, les spécialistes ne prévoient aucun krach boursier.

Les tendances

On pressent une introduction prochaine des implants dentaires en bourse. L’Autorité des marchés financiers vient en effet d’enregistrer le document (...)

> Bourse : introduction prochain...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage