Marché du travail : légère amélioration au premier trimestre

Le marché du travail a crû de 0,2 % en trois mois

Le marché du travail en France a connu une légère embellie au cours du premier trimestre 2010, selon les données publiées dernièrement par l’Institut national de la statistique et des études économiques ou Insee. L’emploi salarié a notamment progressé de 0,2 % du 1er janvier 2010 au 31 mars 2010 par rapport aux données enregistrées fin 2009. Le nombre d’emplois créé divergent selon les sources. Il oscillerait entre 23 900 emplois et 28 000 nouveaux postes tous secteurs confondus. L’Hexagone compterait donc actuellement environ 17,748 millions de salariés, sans compter ceux travaillant dans le secteur public et dans l’agriculture.

Cette progression est toutefois minime puisque depuis le début de la crise en 2008, le taux de chômage n’a cessé de s’alourdir. Rien que sur la période d’octobre 2009 à décembre 2009, le monde de l’emploi a par exemple enregistré 7 300 destructions de postes. La hausse de 0,2 % de l’emploi salarié est sans doute la première depuis le premier trimestre de l’année 2008. L’emploi n’a fait que baisser en un an hors intérim avec des destructions de l’ordre de 154 700 postes, soit une baisse d’emploi de 1 %. L’augmentation lors du premier trimestre 2010 est principalement due à la recrudescence des emplois précaires, l’intérim.

Le marché du travail a été propulsé par l’intérim

Par ailleurs, ce sont les salariés du secteur industriel qui ont été les plus touchés par les pertes d’emploi en France, avec 29 100 postes détruits durant les trois premiers mois de l’année 2010, soit une baisse de – 0,9 % par rapport au dernier trimestre 2009. Par contre, l’emploi dans la construction a été propulsé par l’intérim, ayant progressé de 0,2 %, avec 3 000 postes créés. Pareillement, le secteur tertiaire a connu une hausse de 0,5 % durant le premier trimestre, soit environ 50 000 emplois créés. 30 400 emplois ont en tout été créés dans l’intérim, avec une progression de 6,2 % par rapport au dernier trimestre 2009.

De son côté, Pôle Emploi estime que ces hausses ne diminueront pas le taux de chômage en France d’ici 2011. En effet, selon les chiffres fournis par cet organisme, le nombre de demandeurs d’emploi n’a cessé de croître durant le premier trimestre 2010. Ils ont été 77 000 à avoir recherché activement un emploi en catégorie A, B ou C durant cette période, soit une augmentation de 0,2 % depuis décembre 2009. Selon les prévisions de Pôle Emploi, ils seront 151 000 à être en recherche d’emploi active au cours de cette année 2010, si 63 000 emplois sont détruits. Le marché de l’emploi se redressera timidement en 2011, avec la création estimée de 83 000 emplois salariés en plus.

 

Marché du travail : légère amélioration au premier trimestre

Le marché du travail en France a connu une amélioration de 0,2 % durant le premier trimestre 2010, propulsé par l’intérim. Parallèlement, les suppressions de postes enregistrées depuis un an continuent toujours. Le secteur de l’industrie étant le plus touché avec 29 100 postes de moins en trois mois.

Les tendances

Bonne nouvelle pour les entreprises ayant investi leurs capitaux dans l’Empire du Milieu. A l’occasion de la 13e Foire internationale de (...)

> Les entreprises étrangères (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage