Le mariage du Prince William sera très rentable pour l’économie britannique

Le mariage du Prince William, plus cher que celui de Lady Di

Après huit ans de relation, le Prince William et son amie Kate Middleton ont annoncé leur mariage le 16 novembre dernier. La date de leurs noces est annoncée pour 2011. Ce mariage, présenté comme le mariage du siècle selon la presse, ne sera pas sans conséquence sur l’économie britannique. Il coûtera près de 150 millions d’euros ; dont 12 millions pour la seule réception au St James’ Palace et 95 millions pour les dispositifs de sécurité. Rappelons que le mariage de Lady Diana en 1981 avait couté 35 millions d’euros. Maintenant, les critiques des tabloïds britanniques ne se sont pas fait attendre : « Qui va payer la note ? » Réponse : les contribuables…
Plus d’un se demandent comment un pays, avec de lourdes dettes, de lourdes dépenses et des impôts réduits, pourrait supporter les frais d’un mariage aux allures de conte de fées. Le gel du salaire de la Reine sur 10 ans, annoncé en juin dernier et la réduction de 14 % de ses dépenses suffiraient-il à payer la note ? Sans parler bien sûr des mesures drastiques d’austérité imposées par le gouvernement il y a quelques mois de cela. Selon un communiqué de la St James’ Palace, le couple royal est conscient de la crise économique ; la famille royale devrait prendre en charge une partie des dépenses, soit 60 millions d’euros.

Le mariage du Prince William et ses futures retombées économiques

Cependant, le mariage du Prince n’apportera pas que déficit aux finances publiques du Royaume. Et mieux encore, il sera très rentable, selon les analystes de Verdict Research. 620 millions de livres, soit 730 millions d’euros, de retombées commerciales et économiques devraient être attendus d’un tel événement. Un grand nombre de produits dérivés devrait voir le jour : assiettes, tasses, porte-clés, bols, articles de mode, à l’effigie du couple. Le tourisme devrait être aussi boosté par l’événement, car on prévoit une grande affluence étrangère pour assister au mariage princier. On table sur un bénéfice de 250 millions d’euros pour les secteurs du transport et du tourisme.
Seulement 24 heures après l’annonce des noces du couple, Asda, le n° 2 des supermarchés britanniques, avait déjà annoncé avoir vendu des mugs relatant l’événement. Les chaînes de télévision britanniques prévoient également de très bonnes recettes pour les droits de diffusion et les publicités. Ainsi, à coup sûr et dans tous les cas, le mariage du Prince William sera bénéfique sur le plan comptable. Les Britanniques peuvent se rassurer. En hommage et respect, il est à noter que le Prince William a offert à sa fiancée la bague saphir bleu, que portait autrefois sa mère Lady Diana.

 

Le mariage du Prince William sera très rentable pour l’économie britannique

Le mariage du Prince William et de Kate Middleton sera une véritable manne financière pour le Royaume-Uni. Cette union entrainera derrière elle tout un assortiment de produits dérivés, qui rapporteront des millions d’euros. Copyright Celebrity HQ

Les tendances

Par le biais d’un communiqué publié le lundi 1er décembre 2014, l’AMF (Autorité des marchés financiers) a informé qu’elle préconise une révision des (...)

> Bourse : l’AMF préconise (...)...
Plan d'austérité britannique : la grande purge économique

Plan d’austérité britannique : la grande purge économique

George Osborne orchestre une hausse de 29 milliards de livres sur les impôts ainsi qu’une coupe budgétaire de 81 milliards sur l’économie du (...)

> Plan d’austérité britannique :...
La situation de l’endettement des agents non financiers au 2e trimestre 2010

La situation de l’endettement des agents non financiers au 2e trimestre 2010

Les statistiques concernant « l’endettement des agents non financiers » au 2e trimestre 2010 ont été dévoilées par la Banque de France. Les chiffres (...)

> La situation de l’endettement...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage