Le microcrédit : un secteur qui survole la crise

94.000 entreprises créées

L’Adie (association pour le droit à l’initiative économique) a été fondée en 1989. Grâce aux prêts qu’elle a accordés à des personnes allocataires de minima sociaux ou au chômage, elle a permis de créer plus de 94.000 entreprises. En 2013, elle a affiché des résultats exceptionnels, en augmentation de 12% par rapport à l’année précédente, le nombre de prêts octroyés ayant dépassé 14.600. Ces chiffres ont été révélés par la présidente de l’Association lors de l’ouverture de la 10e Semaine du microcrédit qui s’est tenue dernièrement à Paris.

Cette manifestation coïncide avec le 25e anniversaire de l’Adie. Cette association a donc profité de l’occasion pour communiquer au public les différents avantages du microcrédit par le biais de 300 points d’informations mis en place dans plusieurs grandes agglomérations de l’Hexagone. Elle cherche ainsi à démontrer que le microcrédit représente une excellente alternative pour le retour à l’emploi, car il permet d’aider les personnes qui ne peuvent pas accéder au crédit bancaire à fonder leur propre entreprise.

Une activité qui se développe

Malgré la crise, le secteur du microcrédit parvient à garder le cap. Bien que le nombre de créateurs d’entreprise et d’auto entrepreneurs ait chuté au cours des deux dernières années, l’activité de l’Adie s’est nettement développée, sa croissance étant à deux chiffres. Cette association a ainsi accordé 50 millions d’euros de crédit en 2013, le montant moyen des prêts étant de 3.500 euros. Cette enveloppe aurait permis de créer environ 200 emplois par semaine.

Selon l’Adie, ce bilan est satisfaisant, car les micro-entreprises qui ont été créées à partir des crédits octroyés par l’association ont un taux de pérennité de 58% sur 3 ans et de 70% sur 2 ans. Les fonds utilisés par l’Adie proviennent de différentes sources, telles que des actions philanthropiques, des emprunts contractés auprès des banques ou de l’épargne salariale solidaire. Le secret de sa réussite réside dans le fait qu’elle accorde beaucoup de temps pour traiter avec ses clients. Ce qui n’est pas le cas pour les organismes de financement classiques qui n’attachent pas une importance particulière aux personnes qui souhaitent emprunter de si petites sommes.

 

Le microcrédit : un secteur qui survole la crise

Si on se réfère au développement exponentiel de l’Adie, une association spécialisée dans le domaine du microcrédit, force est de constater que ce segment de l’économie survole la crise. Explications.

Les tendances

Synonyme de CAF pour Capacité d’autofinancement, le Cash Flow remplace le terme MBA ou Marge brute d’autofinancement. Gros plan sur ce jargon très (...)

> Le Cash Flow ou capacité (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage