Le microcrédit pour financer les micro-entreprises

Le microcrédit personnel

Le microcrédit permet aux individus qui ne disposent pas d’un capital assez conséquent, ne pouvant pas ainsi prétendre à un crédit bancaire, d’emprunter pour financer leur projet. Cette option intéresse surtout ceux qui se lancent dans une réinsertion dans le monde du travail. Le secteur propose 2 sortes de microcrédits : personnels et professionnels. En fin décembre 2011, les microcrédits personnels ont enregistré un encours total de 45,9 millions d’euros, selon les données communiquées par l’observatoire du microcrédit au sein de la Banque de France.

Les particuliers peuvent emprunter 300 à 3.000 euros au titre d’un microcrédit personnel. Le remboursement s’étale sur 3 ans au maximum. Le bénéficiaire est systématiquement accompagné dans la réalisation de son projet. Ce type de crédit est généralement utilisé pour aider une personne à retrouver un emploi. Il peut servir à financer l’achat d’une voiture, à payer les frais occasionnés par une formation ou pour avoir un permis de conduire. Parfois, l’emprunt est sollicité pour payer des dépenses liées au logement ou à la santé, mais c’est assez rare.

Le microcrédit professionnel

Les microcrédits professionnels sont les plus sollicités auprès des établissements de crédit. Le montant octroyé à ce titre peut atteindre 25.000 euros. Ces crédits sont accordés pour donner un coup de pouce à la création, au rachat ou à l’extension des activités de petites entreprises évoluant dans le domaine du commerce ou de l’artisanat. Les emprunteurs peuvent s’adresser auprès d’une association spécialisée ou d’une banque classique. Ce type de crédit est exclusivement destiné aux micro-entreprises qui emploient au maximum 10 salariés et réalisant un chiffre d’affaires annuel qui n’excède pas 2 millions d’euros.

Le microcrédit joue un rôle important dans la relance économique au niveau des micro-entreprises. Grâce à son existence, de nombreux chômeurs peuvent se réinsérer sur le plan professionnel et devenir porteurs de projets. Dans 67% des cas, les emprunts professionnels sont accordés à 0% d’intérêt en plus de la possibilité de différer les échéances de remboursement. Les souscripteurs peuvent ainsi bénéficier du fonds octroyé pendant une période assez longue leur permettant d’acquérir une certaine stabilité et une notoriété croissante sur le marché.

 

Le microcrédit pour financer les micro-entreprises

Le microcrédit est un système de financement qui n’est pas encore assez connu en France. Il peut pourtant représenter un appui salvateur pour une personne envisageant de créer une micro-entreprise.

Les tendances

Le 28 février dernier, la bourse de Tokyo a fait un bond de 0,92 % pour atteindre son plus haut niveau depuis près de sept mois. Le sursaut de (...)

> La baisse du yen dope le (...)...
Gros plan sur la situation de surendettement

Gros plan sur la situation de surendettement

Le surendettement est un problème qui affecte des millions de Français. Pour remédier à cela, un système de traitement du surendettement a été mis en (...)

> Gros plan sur la situation de...
Comprendre le fonctionnement du crédit en devise

Comprendre le fonctionnement du crédit en devise

Vous n’êtes pas toujours obligé de contracter un emprunt en monnaie locale auprès d’une institution de crédit. En effet, il est aussi possible que (...)

> Comprendre le fonctionnement...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage