Cartes bancaires : recrudescence des débits frauduleux

Des escrocs qui agissent surtout à distance

Les arnaqueurs profitent surtout de l’évolution des transactions sur Internet. Plus de 50% des ménages victimes de débits bancaires à leur insu l’ont été en effet sur le Web. Les opérations sont faites à partir des numéros de leurs cartes ou sur leurs comptes. C’est ce qui ressort de l’étude réalisée par l’ONDRP (Observatoire national sur la délinquance et les réponses pénales) dans le cadre d’une enquête classique sur la « victimation ».

Le développement du commerce en ligne a favorisé la recrudescence des débits frauduleux sur Internet. Dans la plupart des cas, les escrocs agissent à distance. Ils sont généralement installés dans des pays étrangers. Leurs manœuvres consistent surtout à infecter les ordinateurs des ménages avec des programmes-espions ou à séduire avec des messages plus ou moins réalistes. Comme Internet représente une séduisante vitrine en cette période de soldes, les arnaqueurs de tout acabit vont encore profiter de cette occasion pour leurrer leurs potentielles proies.

Piratage des données bancaires

Les débits frauduleux consistent surtout à retirer de l’argent ou d’effectuer un virement au préjudice des titulaires de compte par le biais du piratage du numéro de leur carte bancaire ou de celui de leur compte bancaire. Les arnaqueurs utilisent aussi parfois les identifiants pour la connexion auprès d’un organisme financier ou d’une banque. Ils détiennent également les moyens de soutirer des informations confidentielles sur les clients auprès de certains sites de commerce en ligne.

Selon les études réalisées par l’ONDRP, les fraudes portent surtout sur des sommes peu élevées. 52% des débits effectués sont inférieurs à 300 euros. Seulement 19% des montants prélevés sont supérieurs à 1.000 euros. Les victimes n’ont découvert l’existence de ces soustractions illégales sur leur compte qu’en consultant leurs relevés et ignorent de quelles manières les arnaqueurs ont procédé pour être en possession de leurs données bancaires. 44% d’entre elles ont déposé une plainte. 77% ont été intégralement remboursées par leur banque.

 

Cartes bancaires : recrudescence des débits frauduleux

Les débits frauduleux sur les comptes bancaires ont augmenté de manière inquiétante. Le nombre de personnes qui ont été victimes d’un tel délit est estimé à 650.000 en 2011, soit une hausse de 30% par rapport à l’année précédente.

Les tendances

Actuellement dans le collimateur de l’agence de notation Moody’s, la note AAA de la France est désormais menacée. Garant d’un taux d’emprunt (...)

> Baisse de l’indice CAC 40 (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage