Placements financiers : des options pour alléger leur fiscalité

Effectivement, les contribuables sont désormais soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Vous disposez cependant de marges de manœuvre pour réduire la taxation des revenus issus de vos différents investissements financiers, comme la possibilité de demander un forfait, sous certaines conditions. Voici quelques pistes que vous pouvez explorer si vous avez placé votre épargne dans les livrets bancaires ou si vos revenus ne dépassent pas un certain plafond.

Livrets bancaires : option possible pour le prélèvement forfaitaire

Lorsque vous faites votre déclaration de revenus, vous pouvez demander une imposition forfaitaire au taux de 24% sur vos gains issus des intérêts des comptes déposés sur des livrets bancaires, à l’exception de ceux que vous percevez sur les livrets défiscalisés. De cette manière, vous ne serez pas soumis au barème progressif. Cette requête n’est toutefois recevable qu’à une condition : les intérêts annuels ne doivent pas dépasser 2.000 euros.

Il est évident que si vous faites partie des contribuables imposés dans la première tranche du barème progressif (à 14%), ou êtes non imposable, cette piste est inutile. Cette solution n’est intéressante que si vous faites partie des foyers fiscaux ayant atteint la tranche marginale de 30%. À partir du moment où vous avez versé le prélèvement forfaitaire lorsque vos gains seront crédités sur votre compte, vous n’aurez plus rien à payer en termes de fiscalisation des intérêts de vos placements financiers.

Une dispense d’acompte

Si vous intégrez la catégorie des contribuables de condition modeste, vous pouvez prétendre à une dispense d’acompte. Cette option est valable si le montant de votre revenu fiscal de référence au titre de l’année 2013 (l’avant-dernière année) ne dépassait pas 25.000 euros si vous êtes célibataires et 50.000 euros si vous êtes en couple pacsé ou marié. Pour profiter de cette mesure de défiscalisation, il vous suffit d’adresser une demande par écrit auprès de chaque établissement où vous avez réalisé votre investissement. Vous devez renouveler cette demande tous les ans.

 

Placements financiers : des options pour alléger leur fiscalité

Vous souhaitez alléger la fiscalité de vos placements financiers qui sont, depuis 2013, taxés au même titre que les revenus d’activité. Vous aimeriez savoir s’il existe des options pour optimiser la taxation de vos revenus d’épargne et des plus-values que vous pourriez tirer de vos ventes d’actions.

Les tendances

On pressent une introduction prochaine des implants dentaires en bourse. L’Autorité des marchés financiers vient en effet d’enregistrer le document (...)

> Bourse : introduction prochain...
Livret A : le taux revu à la baisse à partir du premier août prochain

Livret A : le taux revu à la baisse à partir du premier août prochain

Christine Lagarde, ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, vient de confirmer la baisse du taux du Livret A à 1,25% à partir du 1er (...)

> Livret A : le taux revu à (...)...
Le bon choix d’un investissement ou d’un placement

Le bon choix d’un investissement ou d’un placement

La plupart du temps, un particulier qui décide de faire fructifier son capital ne sait pas par où il doit commencer et hésite sur le choix de (...)

> Le bon choix d’un investissemen...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage