Vers une révision des pratiques salariales des banques irlandaises ?

Un avertissement de la banque centrale irlandaise

La notion des jetons de présence au sein des conseils d’administration, ainsi que le système de structuration des bonus, sont à l’origine de la bulle immobilière dont la scission a entraîné la crise au niveau du secteur bancaire irlandais. Pour renflouer sa trésorerie, l’État a dû faire appel à l’appui financier du FMI et de l’Union Européenne. De son côté, la banque centrale du pays lance un avertissement aux établissements de crédit pour une révision de leurs pratiques salariales dans le but de rétablir le contexte.

Les dirigeants des banques irlandaises ont reçu un courrier émanant de la banque centrale de Dublin, pour qu’ils fassent preuve d’objectivité et d’indépendance et contrôlent mieux les émoluments de leurs employés. On a en effet constaté que les arrangements excessifs dans les négociations avec les courtiers et les salariés ont engendré des conséquences néfastes sur leur situation financière. Les établissements de crédit sont donc priés de gérer raisonnablement les risques liés à la culture des bonus et de réviser leur système de rémunération.

Une nouvelle réglementation sur le plan européen

Conformément à la nouvelle réglementation en vigueur en Europe et en Irlande, la banque centrale est apte à pénaliser ces établissements qui n’amélioreront pas leur politique de rémunération. Les banques qui n’œuvreront pas dans ce sens s’exposeraient donc à de lourdes amendes, pouvant atteindre un montant maximum de cinq millions d’euros, tandis que leur équipe dirigeante serait également passible de sanctions déterminées par ces nouvelles règles.

Il importe que les organismes financiers irlandais soient en mesure de gérer les risques par le biais d’une incitation appropriée à leur situation. Face au contexte, la plupart des banques ont déjà entrepris certaines réformes sur leur système rémunératoire, mais les experts du secteur ont constaté qu’une seule d’entre elles a pris des mesures drastiques et pérennes. En tout cas, les responsables de la banque centrale vont procéder ultérieurement à une inspection pour examiner, à nouveau, les pratiques salariales de ces établissements en 2011 et prendront, éventuellement, des dispositions en conséquence.

 

Vers une révision des pratiques salariales des banques irlandaises ?

La banque centrale de Dublin vient de lancer un avertissement aux banques irlandaises afin que celles-ci procèdent à une révision de leurs pratiques salariales.

Les tendances

L’abondance des capitaux chinois exerce une forte attraction auprès des plus grandes enseignes mondiales. Afin de séduire davantage les clients (...)

> Les groupes de luxe convergent...
La fraude à la carte bancaire augmente

La fraude à la carte bancaire augmente

Selon le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des cartes, les transactions frauduleuses à la carte de paiement ont connu une légère hausse (...)

> La fraude à la carte bancaire...
Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

D’après les chiffres communiqués par la Banque Centrale Européenne, le nombre de faux billets en euros saisis est en forte hausse. Pour le premier (...)

> Faux billets : une hausse (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage