Compagnies aériennes : focus sur les programmes de fidélité

Le programme de fidélité : un système appliqué depuis 1981

L’idée de mettre en place un programme de fidélité a germé, pour la première fois, en 1981 chez American Airlines qui a décidé, par le biais du système « AAdvantage », d’octroyer des sièges disponibles aux passagers qui fréquentent assidument la ligne. Dans cette même lignée, l’ancienne compagnie française Air Inter avait développé une offre qui permettait à ses clients fidèles de bénéficier de billets gratuits.
Face au succès
rencontré par ces programmes de fidélisation, la quasi-totalité des sociétés de transport aérien les a adoptés. Le système des miles échangeables devient un produit d’appel très efficace. Il incite les passagers à emprunter un vol, le plus souvent possible, dans le but d’engranger un nombre maximum de miles et de gagner un billet gratuit. La preuve, American Airlines dénombre, à ce jour, 66 millions de clients fidélisés. Lufthansa en compte 20 millions et Air France, 18 millions.

Le programme de fidélité, variant selon les compagnies

Pour l’application du système des miles échangeables, certaines compagnies, comme la Royal Air Maroc, emploient une méthode très simple. Tous les clients qui voyagent en classe économique bénéficient d’un même bonus, indifféremment du prix du billet. D’autres appliquent un mode d’étalonnage qui est calculé en fonction du tarif du billet acquis par l’usager. Dans ce cas, il est assez difficile pour les passagers de connaître le montant des billets qu’ils doivent acheter pour se voir octroyer un billet gratuit. Le prix du mile gagné fluctue, en effet, selon la destination et la catégorie dans laquelle ils voyagent.

Si on prend, par exemple, l’exemple d’Air France, le gain sur les miles parcourus varie de 20 centimes d’euro, pour un passager abonné qui voyage en métropole, jusqu’à 57 centimes d’euro s’il s’agit d’un client, non abonné, qui emprunte la classe économique. Si un abonné désire obtenir immédiatement un billet-prime en Europe ou en France, il doit avoir cumulé 4.000€ de voyages. Pour bénéficier d’un tel bonus, un voyageur en classe Premium éco doit avoir à son actif 6.000€, ce montant étant de 10.000€ pour un passager en catégorie éco de base.

 

Compagnies aériennes : focus sur les programmes de fidélité

La concurrence est très vive dans le secteur du transport aérien. De nombreuses compagnies suggèrent des programmes de fidélité à leurs passagers. Petit tour d’horizon sur les différentes lignes d’action adoptées par chaque société.

Les tendances

Une cotation sur une bourse de marché permet à une entreprise de mieux valoriser son capital en l’exposant aux différents investisseurs du marché, (...)

> Les entreprises les plus (...)...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage