Rachat de Genzyme : Sanofi est très courtisée par les banques

Un enjeu de taille

Malgré un léger rebondissement constaté ces derniers mois, l’économie mondiale ne s’est pas encore complètement remise de la crise économique. Les organismes financiers sont à l’affût de toute transaction portant sur les acquisitions et les fusions de sociétés dans lesquelles elles peuvent s’immiscer. Ainsi, Sanofi est actuellement très courtisée par les banques qui aspirent participer au financement du rachat de Genzyme. L’enjeu est de taille, puisque l’offre s’élève à 18,5 milliards de dollars, soit l’équivalent de 13,3 milliards d’euros.

Face à une opération d’une telle envergure, plus d’une vingtaine de banques ont effectué une démarche auprès du groupe pharmaceutique français dans le but de participer au financement de la transaction. Une ligne de crédit, pour un montant total de 15 milliards de dollars, a déjà été conclue avec trois grandes enseignes du secteur financier, à savoir la Société générale, JP Morgan et BNP Paribas. Plusieurs autres banques ont manifesté leur intérêt sur l’affaire et courtisent Sanofi pour prendre part à la syndication.

Un engouement dans l’univers des banques

L’offre de rachat de Genzyme suscite un engouement dans l’univers des finances privées. Sanofi est actuellement très courtisée par les banques. Celles-ci redoutent pourtant que le regroupement ne puisse concerner qu’une douzaine d’organismes, au maximum. Bien que les analystes prévoient que le financement sera réalisé par un nombre très restreint d’établissements financiers, la bataille fait rage dans le secteur. En effet, une participation au financement de ce dossier peut aboutir à la signature de nouveaux contrats dans le conseil ou dans d’autres émissions d’obligations.

Pour l’instant, Sanofi ne souhaite pas encore faire des déclarations sur le sujet. La société se focalise sur ses discussions avec Genzyme pour déterminer la valeur de la transaction. Actuellement, les actions valent 69 dollars, mais les spécialistes du secteur prévoient que le prix final sera supérieur à cette valeur. Par ailleurs, certains banquiers très avertis tiennent à mettre en garde tous les participants au financement de cette offre publique d’achat que l’opération risque de ne pas être très lucrative. Le groupe étant très solide financièrement, les taux d’intérêt vont rester à un niveau très bas.

 

Rachat de Genzyme : Sanofi est très courtisée par les banques

Sanofi est actuellement très courtisée par les banques pour le financement de l’offre sur le rachat de Genzyme. En effet, même si les marges restent relativement faibles, l’enjeu est énorme.

Les tendances

Alors que le marché boursier ne s’est pas encore remis des remous occasionnés par la crise des subprimes, le marché boursier est de nouveau dans la (...)

> Le yo yo des marchés boursiers...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage