UE, nouveau plan de relance pour l’industrie automobile

Panne de l’industrie automobile européenne

Tout comme les autres domaines d’activité, l’industrie automobile n’a pas échappé aux bouleversements causés par la dernière crise financière mondiale. Frappé sévèrement par les impacts de la crise, ce secteur a enregistré des pertes énormes, dues surtout à une baisse de pouvoir d’achat des consommateurs. À cause de l’ampleur du problème, les constructeurs ne disposent malheureusement que de peu de recours pour éviter d’éventuelles faillites et se montrer à nouveau concurrentiels. Ils ont donc saisi la Commission européenne afin de les aider à sortir de cette mauvaise passe.

La réponse est positive, car en octobre 2008, cette instance européenne leur avait accordé la bagatelle de 40 milliards d’euros sous forme de crédit à un taux de remboursement relativement bas. Ce financement était surtout destiné à épauler les efforts des constructeurs dans l’élaboration d’une nouvelle génération de véhicules, conforme aux préoccupations écologiques actuelles. Contrairement à leurs prédécesseurs, les nouveaux véhicules issus de ce projet doivent répondre à plusieurs critères comme une faible consommation énergétique ou encore une faible émission de gaz polluants. La Commission a aussi encouragé les États membres à fournir des aides aux constructeurs oeuvrant en faveur de l’innovation écologique.

Industrie automobile européenne, une nouvelle stratégie adoptée

Dans le but de pérenniser cette action lancée en 2008, les ministres européens chargés de l’industrie se sont réunis le 19 février dernier avec le commissaire en charge de l’Industrie européenne, M. Antonio Tajani. Les discussions ont porté surtout sur les obstacles à franchir afin de pouvoir remettre en place le niveau de compétitivité de l’industrie automobile européenne. Afin de relever les défis économiques de ce secteur, les protagonistes ont convenu que seule l’adoption d’une stratégie verte pourrait s’avérer porteuse pour ce secteur et lui permettre de renouer avec la croissance.

Lors d’une déclaration effectuée après cette rencontre, la Commission a donné quelques explications à propos de cette stratégie. Selon cette déclaration, les nouvelles mesures visent à déterminer l’ensemble des opérations nécessaires à la mise en œuvre du lancement de véhicules verts sur le marché. Il faut toutefois que les résolutions prises lors de cette réunion soient présentées auprès des ministres européens chargés de la compétitivité en vue d’être avalisées. Ces derniers tiendront leur réunion les 25 et 26 mai prochains. Après cette étape, un plan d’action définitif devrait voir le jour.

 

UE, nouveau plan de relance pour l’industrie automobile

Victime de la crise économique de 2008, l’industrie automobile européenne tente de renouer avec la croissance. Un nouveau dispositif misant sur la qualité écologique des véhicules vient d’être mis au point pour pallier cette crise.

Les tendances

Les études réalisées par certains analystes ont démontré que le bon choix du nom est primordial pour une société cotée. Les impacts sont très importants (...)

> Bourse : le bon choix de (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage