Le retour de la ruée vers l’or

L’avenir prometteur de l’or

L’avenir de l’or sur le marché mondial est très prometteur. Cette déclaration a été effectuée après la réunion annuelle regroupant les spécialistes travaillant dans le domaine des métaux précieux. Contrairement au dollar qui continue sa chute lente et inquiétante, le prix de l’or sur le marché ne cesse d’évoluer. Depuis quelques mois, l’once d’or a atteint un prix de 1 070,80 dollars, un taux dépassant largement la valeur la plus élevée de l’or à 1032 dollars en 2008. La valeur de l’once d’or est maintenue au-dessus de la barre des 1000 dollars depuis 2009.

Plusieurs facteurs sont à l’origine de ce prix élevé de l’once d’or sur le marché. La production mondiale de ce métal précieux connaît en effet un véritable déclin. Les mines anciennes n’offrent plus le meilleur rendement. En plus de cette faible production, les filons d’or font également défaut. L’exploitation à grande envergure d’un nouveau filon représente aussi un investissement à perte. En effet la quantité du gisement est très faible et n’arrive pas à rembourser le coût nécessaire à son extraction. Outre cette origine minière, le taux élevé de l’once d’or provient également de la forte demande de ce métal précieux sur le marché actuel.

La ruée vers l’or prend une autre forme

La crise économique a modifié l’état d’esprit des spécialistes de la finance. L’or représente pour eux une valeur sûre et plus sécurisée par rapport à d’autres placements. Une nouvelle forme de la ruée vers l’or a ainsi vu le jour, les techniciens de la finance rivalisent actuellement dans les investissements sur le métal jaune. La tendance se tend alors vers la libre circulation de l’or sur le marché. Ainsi, la hausse de l’once d’or ne dépend plus des joailliers et autres professionnels, mais est dictée par des petits et moyens investisseurs nouveaux venus dans le domaine. La mise en place de l’ETF favorise également cette transaction, ce système de fonds est plus pratique par rapport aux pièces et lingots d’or classiques.

Les institutions sont également présentes dans cette course effrénée pour l’acquisition de ce métal précieux. Si, les banques centrales ont vendu quelques milliers de tonnes d’or, actuellement cette tendance n’est plus de mise. Ces institutions financières vont figurer d’ici quelque temps parmi les acheteurs de l’or sur le marché. Au niveau statistique, ce métal précieux représente seulement 2% des réserves en matière de change. Face à la chute vertigineuse du dollar, les pays riches ayant leur stock en billet vert s’orientent de plus en plus vers l’achat de l’or. Avoir de l’or comme réserve représente pour ces pays un investissement plus sécurisant, dans ce cas la baisse du dollar n’aura plus aucun effet sur leur économie.

 

Le retour de la ruée vers l’or

L’avenir de l’or sur le marché international est très prometteur. Grâce à cette stabilité, la ruée vers l’or revient actuellement dans les tendances

Les tendances

Le principe des placements boursiers est de permettre une rentabilisation de chaque action en notre possession, mais investir en toute sécurité (...)

> Comment diversifier son (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage