Les sicav monétaires : un afflux record de capitaux

Les sicav monétaires : un nouvel attrait auprès des investisseurs

Les sicav monétaires ont enregistré 15 milliards d’euros de collecte au cours des deux premiers mois de l’année 2012, respectivement 8 milliards et 7 milliards d’euros en janvier et février. Le secteur n’a jamais connu un tel afflux de capitaux depuis juin 2011, voire depuis deux ans. Il semble bien que ce produit exerce un nouvel attrait auprès des investisseurs malgré le rebondissement d’autres valeurs boursières. Par ailleurs, il faut reconnaître que le taux de rendement de ce produit demeure assez faible.

Selon les analystes, l’importante décollecte constatée depuis ces deux dernières années a été due au fait que les banques ont quelque peu délaissé ce support financier. En effet, pour s’adapter à la convention Bâle III qui exigeait de leur part une certaine proportion de liquidités, les établissements bancaires ont dû favoriser les comptes et les dépôts à terme qui figuraient dans leur bilan. L’assurance-vie et les sicav monétaires n’intègrent pas cet état financier. Les rendements proposés étaient alors très peu attractifs, d’où le désintéressement des investisseurs.

Les sicav monétaires : un système de placement à court terme

Les observateurs ne prévoient plus un pic de décollecte. Les entreprises ont en effet besoin de ces produits financiers qui s’avèrent plus avantageux que les certificats de dépôts. Si on établit une comparaison des primes en se basant sur l’Eonia, le taux auquel on se réfère dans le secteur des dépôts interbancaires, il apparaît que celles relatives aux sicav monétaires sont plus attrayantes. Ces supports offrent en outre des actifs sous-jacents pouvant rapporter jusqu’à 8 points supérieurs à l’Eonia.

Les sicav monétaires intègrent la catégorie des OPCVM classiques. Ces produits financiers de court terme intéressent surtout les investisseurs qui cherchent à rentabiliser leurs fonds sur des périodes variant entre 3 mois et 2 ans. Ce système de placement est privilégié par ceux qui comptent percevoir des revenus fixes sans courir trop de risques, dans un but patrimonial par exemple. Ce support est particulièrement stable et sécurisant. Il n’est pas exposé aux fluctuations boursières.

 

Les sicav monétaires : un afflux record de capitaux

À l’instar des actifs et des actions qui présentent certains risques, les sicav monétaires ont été délaissées par les investisseurs depuis l’avènement de la crise en zone euro. La situation s’est nettement améliorée. Ce segment de la Bourse a enregistré un afflux record de capitaux au cours des deux premiers mois de l’année 2012.

Les tendances

Si les grands traders et autres acteurs de la finance connaissent exactement la fiscalité qui s’applique aux valeurs mobilières, les petits porteurs (...)

> Fiscalité boursière : comment...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage