Énergie : vers la disparition des tarifs réglementés pour le gaz ?

Pour le développement des offres sur le marché

Malgré la réglementation mise en place, les prix du gaz ont fait l’objet de nombreuses augmentations au cours de ces derniers mois. Les consommateurs ont mal accueilli ces hausses de tarif, d’où la décision du gouvernement d’apporter une modification sur le mode de calcul des prix réglementés de cette source d’énergie très couramment utilisée en France. Interrogée sur le sujet, l’Autorité de la concurrence préconise la disparition par étapes de ce système afin que les offres plus compétitives puissent se développer sur le marché au profit des consommateurs.

Cette instance se penche en faveur de cette disposition dans la mesure où elle permettrait de garantir une meilleure couverture des coûts liés à l’approvisionnement de GDF Suez qui demeure l’opérateur historique du secteur. D’un autre côté, elle se demande s’il est pertinent de maintenir le système de réglementation sur la fourniture de gaz naturel en Hexagone. Elle a affirmé que cette méthode n’apporte aucune contribution au pouvoir d’achat des consommateurs qui ne cesse de s’effriter en raison de la crise.

Les défaillances du système

L’Autorité de la concurrence relève de nombreuses défaillances du système actuel. À son avis, ces imperfections engendrent une insuffisance d’informations auprès des consommateurs, qu’ils soient professionnels ou particuliers. Il en résulte qu’ils n’ont même pas l’idée de s’adresser chez d’autres fournisseurs. Bon nombre d’usagers pensent ainsi que les prix assujettis à une règle particulière leur permettent de bénéficier de tarifs avantageux. Ils peuvent pourtant trouver du gaz à un tarif plus abordable sur le marché.

Cette Autorité soulève également les problèmes rencontrés par les fournisseurs alternatifs qui veulent intégrer le marché. Elle a aussi tenu à faire remarquer que depuis 2009, les prix du gaz proposés aux consommateurs de l’Hexagone sont nettement supérieurs à la moyenne européenne. Elle invite ainsi le gouvernement à l’instauration d’une feuille de route dans l’objectif de mettre terme, de manière échelonnée, à cette réglementation des tarifs. Elle préconise de commencer par ceux qui sont appliqués aux plus importantes unités de production françaises.

 

Énergie : vers la disparition des tarifs réglementés pour le gaz ?

L’Autorité de la concurrence estime que l’application de tarifs réglementés sur le gaz influe de façon défavorable sur le bon fonctionnement de la compétition sur le marché. Elle préconise ainsi la suppression graduelle de ce système.

Les tendances

Les publications des comptes en Bourse des sociétés cotées, au titre de l’exercice 2014, révèlent de bonnes indications sur certaines d’entre elles. (...)

> Bourse : des sociétés cotées...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage