Taxe foncière sur les propriétés bâties

Les personnes concernées par la taxe foncière sur les propriétés bâties

Cet impôt concerne les propriétaires ou usufruitiers d’un appartement, d’une maison, de locaux d’habitation et des parkings qui vont avec, des bâtiments élevés au dessus du sol ou bâtis en sous-sol, ainsi que tous les immeubles bâtis en France. La taxe ne se porte ni sur l’usage ni l’occupation de ces biens, en effet, ils sont imposables que les propriétaires ou usufruitiers les utilisent ou non. Si une vente ou une passation a lieu, celui qui devient propriétaire de la propriété bâtie au 1er janvier de l’année aura à s’acquitter de cette taxe à moins d’une clause dans laquelle le vendeur et l’acquéreur pourraient s’engager à se partager la taxe. Si c’est le cas, les contractants sont tenus de mentionner cette disposition dans l’acte de vente.

Exception : les personnes exonérées de la taxe foncière

Certains propriétaires ou usufruitiers font l’objet d’une exonération de la taxe foncière sur les propriétés bâties. Aussi, les personnes âgées de plus de 75 ans qui vivent dans leur résidence principale ou celles qui sont titulaires de l’allocation supplémentaire (dont le FNS) ou de l’allocation aux adultes handicapés sont exonérées de cette taxe. Cependant, pour bénéficier de cette mesure exceptionnelle, les personnes citées plus haut ont à justifier que le niveau de leur revenu de l’année précédente est inférieur au plafond posé par le service des impôts. D’autre part, les propriétaires d’un immeuble de location resté inexploité pendant plus de trois mois pour des raisons indépendantes de leur volonté bénéficient également de l’exonération de la taxe.

Les propriétés exonérées de la taxe foncière de propriétés bâties

Les nouveaux bâtiments et les constructions neuves peuvent bénéficier d’une exonération temporaire ne dépassant pas les deux ans. Par ailleurs, une exonération permanente est accordée aux bâtiments ruraux qui sont dédiés exclusivement et de manière permanente à l’usage agricole comme les granges, les écuries, les pressoirs, etc. D’autre part, les baraquements mobiles comme les caravanes ou les camping-car ne sont pas non plus imposables à la taxe foncière de propriétés bâties.

 

Taxe foncière sur les propriétés bâties

La taxe foncière sur les propriétés bâties est l’un des impôts qui constituent le budget principal des collectivités territoriales (communes, inter communautés, régions et départements). Lumière sur la taxe foncière sur les propriétés bâties.

Les tendances

Un climat d’indécision plane sur l’Asie boursière. La régression des activités manufacturières en Chine et l’instabilité des valeurs de l’énergie (...)

> Bourse : indécision en Asie...
Le produit de l'ISF en recul de 640 millions d'euros

Le produit de l’ISF en recul de 640 millions d’euros

Le nombre de contribuables soumis à l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) a diminué, ramenant leur nombre à 539 000 au début juillet contre 548 (...)

> Le produit de l’ISF en recul...
L'éco-participation ne sera plus affichée à partir de 2011

L’éco-participation ne sera plus affichée à partir de 2011

Le payement de l’éco-participation est entré en vigueur le 15 novembre 2006. Depuis, ce supplément est visiblement affiché, séparément du prix du (...)

> L’éco-participation ne sera (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage