Juillet 2012 : le soleil ne brille pas pour le secteur touristique français

La clientèle française en baisse

Les jours de mauvais temps successifs qui ont affecté la quasi-totalité de la France durant le mois de juillet auront eu raison de la motivation des Français. Plus de la moitié des agences de développement et de réservation touristiques départementales affirment ainsi afficher des chiffres en repli, tout comme la moitié des offices du tourisme affichent une situation peu réjouissante. Si les touristes français sont moins nombreux, les vacanciers étrangers continuent d’affluer. Les touristes en provenance de l’Europe du Nord sont même en augmentation. En plus de la mauvaise météo qui a prévalu durant le mois de juillet, les professionnels du tourisme français doivent également faire face à une baisse du budget consacré aux vacances par les ménages.

La capitale et le sud-est épargnés par la morosité

La capitale française ainsi que la région-sud-ouest de l’Hexagone tirent leur épingle du jeu en affichant une fréquentation en hausse. La capitale française a toujours été une destination culturelle appréciée et attire chaque année toujours plus de touristes, français et étrangers confondus. La façade méditerranéenne et son arrière-pays ont, quant à eux, été relativement préservés des mauvaises conditions météorologiques qui ont affecté le reste du pays, et notamment toute la zone baignée par l’Atlantique, enregistrant ainsi une hausse de la fréquentation.

Une situation qui fait écho au contexte économique actuel

La situation actuelle des vacanciers français ne s’explique pas uniquement par le mauvais climat, car les départs en direction des pays ensoleillés ont également baissé au cours du mois de juillet. Le nombre de passagers ainsi que le volume du trafic a baissé de 12 % selon le baromètre publié conjointement par le SNAV et Atout France. Les départs vers l’Espagne reculent de 25 %, tandis que ceux vers l’Italie chutent de 17 %.

 

Juillet 2012 : le soleil ne brille pas pour le secteur touristique français

Les professionnels du tourisme français viennent de passer un mois de juillet plutôt maussade. En effet, selon les chiffres publiés, de nombreuses régions ont enregistré une baisse de la fréquentation. Pour cette année 2012, Atout France (regroupement des professionnels du tourisme) s’attend à un recul du nombre de vacanciers par rapport à l’année dernière.

Les tendances

Entraînée par Wall Street, la Bourse de Paris a fini en forte hausse la semaine dernière.

> CAC 40 : Paris passe le (...)...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage