Le prix de l’essence varie selon les départements

Zoom sur la disparité du prix du carburant

Pour avoir un panorama du prix de l’essence, l’association CLCV a mené son enquête sur deux périodes, à savoir le mois de mars pour la période creuse et le mois de juin pour la haute saison. Les deux principaux carburants utilisés en France, à savoir le sans-plomb 95 et le gasoil ont été analysés et synthétisés pour avoir une moyenne de prix par département. CLCV affirme dans son rapport que les départements ruraux avec une faible densité de population sont les moins avantagés.

L’Île-de-France et la Corse font également partie des localités françaises où le prix du carburant est bien au-delà de la moyenne nationale. Pour les vingt départements les plus chers, la moyenne de prix de l’essence est de 4 centimes d’euros plus cher par rapport à la moyenne nationale. Cette différence est de 3,5 centimes pour le gasoil. Pour la Corse, la facture élevée s’explique par l’éloignement de l’île, tandis qu’à Paris, la location des stations-services est influé par le coût exorbitant de l’immobilier.

Les raisons de la cherté du carburant dans les zones rurales

Le Cantal, la Lozère, la Corrèze, la Haute-Marne, l’Allier font partie de ces départements où le prix du carburant se situe dans la fourchette supérieure. CLCV met en évidence la faible concentration humaine de ces départements qui entraine une faible présence des stations-services. Une proportion raisonnable entre habitants et nombre de pompes ne devrait donc pas entrainer la hausse du prix.

L’association CLCV demande alors aux autorités de voir si ces disparités de prix sont justifiées ou non. Pour bénéficier du carburant le moins cher, il faudra se tourner vers le département de la Charente-Maritime pour le gasoil et vers la Charente pour l’essence. Il faut savoir que dans la région Poitou-Charentes, les stations-services bénéficient d’un régime fiscal plus avantageux.

 

Le prix de l’essence varie selon les départements

En se basant sur le recueil d'un peu moins de 10.000 prix de l'observatoire ministériel, l’association des consommateurs CLCV (Consommation-logement-cadre de vie) a publié des résultats qui démontrent que le tarif à la pompe variait d’un département à un autre. Selon cette association, les tarifs élevés dans certaines zones sont les conséquences d’un manque de concurrence.

Les tendances

Moins 18%, c’est le chiffre de la chute du titre Agfa Gevaert au mois d’octobre 2007. Le groupe d’imagerie annonce leurs résultats du troisième (...)

> La chute du titre Agfa (...)...
Le covoiturage est dopé par la flambée des prix des carburants

Le covoiturage est dopé par la flambée des prix des carburants

Le covoiturage connaît un rebondissement extraordinaire en raison de la hausse des coûts des carburants. Les prix affichés à la pompe ont en effet (...)

> Le covoiturage est dopé (...)...
L’inflation est repartie en février à cause du prix de l’énergie

L’inflation est repartie en février à cause du prix de l’énergie

Les cours du pétrole flambent. Les prix à la consommation recommencent à grimper après une période de baisse en janvier. L’inflation est repartie en (...)

> L’inflation est repartie (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage