Vivre « décemment » : quel revenu mensuel au minimum ?

Des besoins minimums

Pour réaliser cette étude, l’ONPES a établi des budgets de référence pour des habitants vivant à Dijon et à Tours. Des paniers de biens et de services nécessaires pour répondre aux besoins minimums d’un ménage, comme l’alimentation, les soins, l’habillement et l’hygiène corporelle ont servi de base à l’enquête. D’autres critères ont aussi été tenus en compte, comme la détention d’une voiture d’occasion, d’une chambre pour chaque enfant de plus de 6 ans, la possibilité de partir en vacances, de pratiquer des activités sportives et de loisirs.

Les budgets de référence

Il en ressort que le budget de référence est de 1.985 euros pour un couple d’actifs sans enfant qui vit dans un logement social, 2.133 pour un ménage habitant dans un logement privé. Pour un couple retraité logé dans le parc social, ce budget est de 2.187 euros et 2.437 euros s’il vit dans une maison ou un appartement privé. Or, pour vivre « décemment », une personne seule doit disposer au minimum de 1.424 euros si elle habite un logement social et 1.571 euros si elle est logée ailleurs. Pour un couple ayant deux enfants, ces chiffres sont respectivement de 3.285 euros et de 3.515 euros.

Qui sont les plus touchés par la pauvreté ?

Grâce à ces données, l’ONPES a pu déterminer le pourcentage de ménages qui se trouvent dans un contexte financier assez tendu. L’étude a ainsi révélé que la majorité des familles monoparentales (55%) ne gagnent que 987 euros par mois. Elles vivent donc sous le seuil de pauvreté, tandis que 40% d’entre elles ne disposent pas suffisamment de revenus pour vivre « décemment ». Pour les personnes retraitées vivant seules, 14% sont considérées être pauvres et 45% vivotent avec un budget restreint. La catégorie de ménages épargnée est celle des couples d’actifs sans enfant. Seulement 5% d’entre eux ont des revenus mensuels au-dessous du seuil de pauvreté et 7% n’ont pas d’assez d’argent pour prétendre à certains biens et services.

 

Vivre « décemment » : quel revenu mensuel au minimum ?

Dans le cadre d’une réflexion menée sur tout le continent européen, l’ONPES (Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale) a fait une étude pour déterminer les gains mensuels minimums nécessaires à un ménage. Quel est donc le niveau de revenus requis pour vivre « décemment » ?

Les tendances

Moins 18%, c’est le chiffre de la chute du titre Agfa Gevaert au mois d’octobre 2007. Le groupe d’imagerie annonce leurs résultats du troisième (...)

> La chute du titre Agfa (...)...
Intel essuie sa première perte depuis sa création

Intel essuie sa première perte depuis sa création

Le groupe informatique Intel, spécialiste de production des microprocesseurs, vient de publier les résultats du second trimestre de cette année. (...)

> Intel essuie sa première (...)...
Crise mondiale : Le FMI prévoit une allocation de 250 milliards de dollars à ses membres

Crise mondiale : Le FMI prévoit une allocation de 250 milliards de dollars à ses membres

Face à la crise financière mondiale, le FMI a annoncé une mesure non utilisée depuis 30 ans : allouer 250 milliards de dollars de droits de tirage (...)

> Crise mondiale : Le FMI (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage