L’assurance vie continue de séduire les Français

Assurance vie : un système fiable et stable par rapport au marché boursier

Bien que la collecte ait un peu ralenti durant les mois d’avril et mai, après une forte progression en début d’année, la Fédération française des sociétés d’assurances constate que l’assurance vie continue à séduire les Français. Les ménages font confiance à ce système et la majorité d’entre eux choisissent de contracter une assurance vie pour placer leurs économies. Certes, au niveau des assureurs, les réalisations pourraient ne pas atteindre leur niveau exceptionnel de 2009, mais ils s’attendent à ce qu’une grande partie des épargnants opèrent à un transfert de leurs liquidités vers l’assurance vie.

Les Français ne désirent pas s’aventurer en Bourse, un marché qui ne cesse de connaître des fluctuations, malgré les recommandations des gestionnaires de portefeuille d’investir dans les actions lorsque les cours sont très bas. Les rendements de l’épargne à court terme ne sont guère attrayants. Ainsi, les foyers s’orientent de préférence vers l’assurance vie. Les épargnants privilégient surtout le placement sur les fonds en euros par rapport aux investissements en unités de compte. Les ménages évitent ce dernier mode d’impenses en raison de l’inconstance des places boursières.

L’assurance vie : un investissement sécurisé et rémunérateur

L’assurance vie continue de séduire les Français qui estiment que c’est un placement assuré et rémunérateur. Depuis le mois d’août 2010, l’augmentation de 0.25 % du taux du livret A pourrait venir concurrencer les impenses en fonds en euros. Les assureurs affichent, cependant, une certaine sérénité malgré cette conjoncture puisque l’investissement dans ce fameux livret n’attire plus autant de consommateurs qu’en 2008 où il pouvait rapporter 4 % aux investisseurs. Certes, il est possible que les taux de l’assurance vie fluctuent, dépendant de plusieurs paramètres, mais il restera le mode de placement préféré des épargnants.

Les spécialistes du secteur prévoient que les rendements de l’assurance vie dépasseront les 3 % du capital, quel que soit le contexte. En effet, les comptes des clients sont surtout placés dans des obligations d’entreprises très fiables ou dans des obligations d’État qui jouissent d’une très bonne côte sur le marché financier. Certaines sociétés d’assurance investissement également dans l’immobilier de bureau dont le seuil de rentabilité est toujours très correct. Ces placements sont donc entièrement sécurisés pour garantir une stabilité des taux de rendement de ce système d’épargne très prisé des Français.

 

L’assurance vie continue de séduire les Français

L’assurance-vie exerce toujours une certaine attraction auprès des Français qui le considèrent comme un moyen de placement financier sécurisé. Plus de la moitié de la population y adhère actuellement.

Les tendances

Après la chute historique de la chute de la bourse de New York, voici la chute historique de la bourse de Paris !

> Lundi noir pour la bourse (...)...
Assurances-vie : seul le capital est garanti

Assurances-vie : seul le capital est garanti

L’assurance-vie a de nouveau la côte mais le placement favori des Français est plus incertain que jamais. En effet bien que le capital soit garanti, (...)

> Assurances-vie : seul le (...)...
 Obligations d’État et assurance vie, pas pour mon épargne !

Obligations d’État et assurance vie, pas pour mon épargne !

L’épargne en assurance vie et en obligations d’Etat est en péril. Quelques explications.

> Obligations d’État et assurance...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage