Petite hausse de l’indemnité civique

Le calcul des indemnités civiques

L’indemnité civique est reversée mensuellement par l’Agence de Service et de Paiements ou ASP. Cette indemnité équivaut à 11% de la rémunération mensuelle correspondante à l’indice 244 de la fonction publique (dont la dernière révision date du 1er juillet 2016). La cotisation sociale entre également en ligne de compte dans la définition de l’indemnité civique. Ces cotisations sociales sont respectivement le CSG et le CRDS. Elles représentent 8% des 97% du montant brut de l’indemnité.

De ces différents calculs, il résulte donc qu’un jeune en service civique reçoit 473,04 euros en indemnité mensuelle de base. À cette somme s’ajoute la majoration d’indemnité mensuelle sur critères sociaux, de l’ordre de 107,68 euros. Si le contrat ne débute pas au premier du mois, un prorata des jours d’activité est fait pour déterminer le montant de l’indemnité.

Suite à cette légère hausse, un jeune qui effectue un service civique reçoit donc au minimum 473,04 euros nets par mois, quand cette indemnité était auparavant de 472,97 euros.

Des montants complémentaires reversés aux jeunes volontaires

L’indemnité civique doit permettre au jeune en service civique de subvenir à ses besoins. De ce fait, les jeunes qui sont en situation financière ou sociale difficile perçoivent un supplément de 107,68 euros nets. Sont concernés ceux qui reçoivent une bourse sur des critères sociaux, ou encore ceux qui bénéficient d’un revenu de solidarité active.

L’organisme au sein duquel le service civique est effectué reverse aussi une prestation de l’ordre de 107,59 euros au minimum. Ce montant peut être versé en nature ou en espèce, et est destiné à couvrir les différents frais générés par la mission. Il s’agit entre autres de l’hébergement, de la restauration et des déplacements.

Grâce à ces compléments, le jeune perçoit, en plus de l’indemnité civique proprement dite, entre 580 euros et 688 euros par mois. Le montant varie donc en fonction de la situation de chaque bénéficiaire.

 

Petite hausse de l’indemnité civique

Afin d’établir un parallèle avec la hausse du CSG, l’indemnité civique a connu une augmentation au 1er janvier dernier. Cette augmentation, de quelques centimes d’euros, est loin d’être transcendante, étant donné que le montant versé se fait au titre d’une indemnité et non d’une rémunération.

Les tendances

De plus en plus de particuliers optent pour un investissement en Bourse pour placer leur argent. Vous hésitez encore à sauter le pas ? Voici ce (...)

> Investir en bourse : pourquoi...
La dette américaine dépasse la valeur du PIB

La dette américaine dépasse la valeur du PIB

C’est le jeudi 04 août 2011 que le Trésor de l’État fédéral américain a dévoilé que la dette publique a dépassé de 100% la valeur du PIB du pays. (...)

> La dette américaine dépasse la...
Zoom sur les plans d’austérité préconisés par certains pays européens

Zoom sur les plans d’austérité préconisés par certains pays européens

Les États les plus endettés de l’Union européenne doivent être en mesure de convaincre la Commission européenne qu’ils sont aptes à ramener leur (...)

> Zoom sur les plans d’austérité...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage