L’internationalisation du yuan, un phénomène irréversible ?

Une étape décisive

Jusqu’à présent, Hong Kong était le seul territoire où les opérations en yuan étaient autorisées. Cette décision a été prise en 2004 afin de promouvoir le tourisme avec la Chine. Les premières émissions obligataires sont apparues en juillet 2007, mais ce n’est que 2 ans après cette date qu’un accord a été signé entre Hong Kong et Pékin sur la légalisation des échanges commerciaux en yuan. Cette étape a été décisive, même si la monnaie chinoise demeure inconvertible. Son taux est fixé quotidiennement par la Banque centrale de Pékin.

Hong Kong est en passe de devenir la plaque tournante des transactions en monnaie chinoise. Le montant global des contrats qui sont libellés dans cette unité monétaire est estimé à 1500 milliards de yuans. En 2010, certaines importantes sociétés étrangères ont commencé à émettre des obligations en yuan. Ces opérations, dont le nombre a quintuplé en deux ans, constituent une véritable aubaine pour Hong Kong. Ce territoire représente le terrain d’essai idéal pour lancer l’internationalisation du yuan.

Une position confortée à la Bourse de Hong Kong

Les analystes ont constaté qu’au cours des dix dernières années, l’économie mondiale tend à se tourner vers le continent asiatique. Ce phénomène s’est accentué depuis l’avènement des différentes crises qui ont secoué les États-Unis et les pays européens. L’Empire du Milieu conforte sa position sur le marché boursier de Hong Kong. De nombreuses sociétés chinoises se sont introduites en bourse depuis la mise en place de dispositifs qui favorisent la circulation de la monnaie chinoise dans cette région administrative.

Dernièrement, le Japon et la Chine se sont engagés à renforcer leurs relations commerciales et à réaliser les transactions en yen et en yuan au détriment du dollar. Il s’agit d’une grande innovation sur le plan mondial. La monnaie chinoise va intervenir pour la première fois dans un échange commercial entre deux pays. Les banquiers estiment que l’internationalisation du yuan est un phénomène irréversible. Les investisseurs qui comptent effectuer des opérations financières en Chine devront donc disposer de cette monnaie. Il en est de même pour les sociétés chinoises qui aspirent réaliser des placements à l’étranger.

 

L’internationalisation du yuan, un phénomène irréversible ?

Le Japon et la Chine ont conclu dernièrement un accord portant sur l’utilisation de leur monnaie nationale respective pour leurs transactions commerciales, à la place du dollar. L’internationalisation du yuan se présente-t-elle comme un phénomène irréversible ?

Les tendances

Alors que le marché boursier ne s’est pas encore remis des remous occasionnés par la crise des subprimes, le marché boursier est de nouveau dans la (...)

> Le yo yo des marchés boursiers...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage