Conjoncture : le marché des jouets serait-il atteint par la crise ?

Une saison qui commence mal

À quelques semaines de Noël, les spécialistes constatent que les clients restent dans l’attentisme, se donnant du temps pour acheter des jouets à leurs enfants, guettant les promotions pour faire des économies. De leur côté, les distributeurs sont assez frileux pour s’approvisionner. Si l’on se réfère aux ventes réalisées durant la première quinzaine du mois de novembre qui ont diminué de 15% par rapport à 2011, il semble bien que la saison ait mal commencé.

Les ventes de jouets ont déjà chuté de 5% de janvier à octobre. À cause de la crise, ce recul est plus flagrant au niveau des hypermarchés qui ont enregistré une baisse de 10% de leurs réalisations compte tenu du désintéressement de la clientèle vis-à-vis des jouets d’impulsion. Les commerçants de jouets en plein air ont également été durement pénalisés par le mauvais temps. Les nouveautés n’ont rejoint qu’assez tardivement les rayons des distributeurs, d’où la diminution sensible des ventes.

La seconde place en Europe

Heureusement que les tablettes numériques proposées à partir de 89 euros affichent une bonne performance. Sur ce côté-là, les professionnels se rassurent. Il en est de même pour les jouets incontournables qui représentent aux yeux des parents des valeurs sûres, comme les poupées mannequins, les jeux de société et les jeux de construction. Malgré leurs prix assez élevés, les ventes de ce type de jouets ont commencé à décoller au cours des deux dernières semaines de novembre 2012.

Les analystes tablent toutefois sur une stabilité des ventes et estiment que celles-ci pourraient atteindre 1,3 milliard d’euros à Noël. Bien que ce chiffre soit inférieur de 5% par rapport à la même période de l’année 2011, il traduit tout de même un rattrapage en fin de saison du retard enregistré depuis quelques semaines. Après plusieurs années de rebondissement, dont l’année 2011 a été un cru exceptionnel, ils prévoient un léger point d’inflexion. En tout cas, la France garde sa seconde place pour le marché des jouets derrière la Grande-Bretagne sur le continent européen.

 

Conjoncture : le marché des jouets serait-il atteint par la crise ?

2011 a été un millésime exceptionnel pour les distributeurs de jouets. Les prévisionnistes sont cependant assez pessimistes pour Noël 2012 qui s’annoncerait moins fastueux que l’année dernière. Le marché des jouets serait-il également atteint par la crise ? Zoom sur le contexte.

Les tendances

Depuis le début du 20e siècle qui a vu l’avènement du capitalisme moderne, l’histoire du monde a été émaillée par de nombreux krachs boursiers, plus ou (...)

> Krach boursier : les plus (...)...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage