L’investissement immobilier, entre placement et économie

Mieux comprendre l’investissement immobilier

Investir dans le secteur locatif est de plus en plus répandu de par la pérennité du domaine et la demande de plus en plus croissante en logements. Des maisons aux appartements en passant par les studios de différentes tailles, les propriétaires qui ont su effectuer des bons placements rentrent très vite dans leurs frais ; d’autant plus qu’il existe actuellement de nombreuses astuces pour faire baisser les taux de crédits et autres impositions fiscales. Beaucoup d’intéressés se retrouvent tout d’abord face à la problématique de savoir s’il est plus intéressant de payer au comptant ou à crédit.

En réalité, chacune de ces techniques se vaut. En premier lieu, il est essentiel de savoir que l’apparente faiblesse des taux nominaux est en réalité fictive. Influencées par les valeurs boursières et monétaires, il n’est pas rare que les personnes ayant contracté un crédit se soient finalement retrouvées à payer plus cher au fil des années. Autrement, les règlements au comptant sont soumis aux fluctuations des revenus fonciers et donc des intérêts qui y sont appliqués. A ce jour, les impositions marginales frôlant les 50 % demeurent les seules à être réellement équitables bien que ce cas ne se présente pas souvent sur le marché immobilier.

Astuces diverses pour bien investir dans l’immobilier

Optimiser son placement immobilier est possible en suivant quelques préceptes. La première règle est de préférer emprunter à taux fixe. Nullement influencés par les taux nominaux, les remboursements sont stables et donc plus faciles à maîtriser. Le choix à faire entre les grandes surfaces immobilières ou les habitations d’ampleur plus modeste est basé sur la logique. Si les surfaces habitables importantes séduisent de prime abord, il ne faut pas oublier que les preneurs sont plus difficiles à trouver. A l’inverse, les petites maisons et autres appartements de taille plus « fonctionnelle » se louent comme des petits pains.

En cas de crise, ce type de logement paraît toujours plus abordable aux clients potentiels qu’une maison beaucoup trop coûteuse à la location et en charges mensuelles inévitables. Dans le même souci de faire des placements et des économies plus judicieuses, il est conseillé d’opter pour des habitations neuves au lieu de celles rénovées ou anciennes. Le premier avantage des logements neufs est leur fiscalité allégée. Moins coûteuses à entretenir, les habitations nouvellement achevées répondent à de nombreux critères nettement plus économiques en terme d’énergie et d’entretien. L’absence quasi-totale des plus-values est également une assurance supplémentaire qui aide à trancher plus rapidement.

 

L’investissement immobilier, entre placement et économie

L’investissement immobilier constitue une méthode sûre pour faire des économies de manière efficace.

Les tendances

Après avoir enregistré une période de forte baisse, un indice ou une place boursière peut connaitre ce que l’on appelle un rebond technique, et les (...)

> Bourse : mieux comprendre (...)...
L'investissement locatif pour se constituer un patrimoine immobilier.

L’investissement locatif pour se constituer un patrimoine immobilier.

Beaucoup d’investisseurs et d’épargnants cherchent l’investissement le plus rentable. À l’heure actuelle, l’immobilier est sans nul doute le placement (...)

> L’investissement locatif (...)...
Vente d’un bien immobilier : les erreurs à éviter

Vente d’un bien immobilier : les erreurs à éviter

Bon nombre de propriétaires néophytes commettent des erreurs qui se révèlent très coûteuses lors de la vente d’un bien immobilier. Le présent article (...)

> Vente d’un bien immobilier (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage