Le déficit budgétaire américain au centre des préoccupations de Ben Bernanke

Un déficit budgétaire de plus en plus alarmant pour les États-Unis

Questionné sur la situation économique actuelle du pays, le président de la banque centrale américaine, Ben Bernanke, a annoncé l’amélioration progressive de l’économie américaine. Selon ses assertions, la crise économique n’est plus menaçante. Le souci réside alors au niveau de l’efficacité de la relance économique préconisée par l’État. Parmi les problèmes économiques encore persistants, le président de la FED évoque le taux de chômage s’élevant encore à 9,7 %, les difficultés liées à la reprise du marché, au logement, mais surtout à la hausse vertigineuse du déficit budgétaire.

En prenant en considération les données statistiques relevées au cours des cinq dernières années, le déficit budgétaire américain a atteint un total éloquent lors de l’exercice 2008-2009. Effectivement, le déficit budgétaire de cette période a été de 1.409 milliards de dollars soit 9,9 % du PIB américain. Pour l’exercice 2009-2010, le déficit budgétaire risque d’atteindre un montant de 1.415 milliard de dollars, soit plus de 10 % du PIB américain. Face à ces chiffres alarmants, le président de la banque centrale des États-Unis invite le gouvernement à définir une stratégie de réduction efficace pour la réduction du déficit budgétaire pour les années à venir.

Ben Bernanke en faveur d’un plan de réduction budgétaire à long terme

Face à un déficit budgétaire en croissance progressive, Ben Bernanke soulève les risques d’une augmentation des impôts ou encore d’une diminution de la qualité des prestations sociales, proposées à titre de droit pour les citoyens. Selon Ben Bernanke, ces risques se matérialiseront nécessairement si le gouvernement américain opte pour une réduction rapide et à court terme du déficit budgétaire. Une telle stratégie ne se révèlerait ni souhaitable ni efficace selon Ben Bernanke. L’État doit opter pour une autre stratégie pour la réduction du déficit budgétaire des États-Unis.

Pour renouer avec une certaine stabilité économique et la croissance, Ben Bernanke propose une stratégie de réduction du déficit budgétaire fondée sur une gérance responsable à long terme des fonds. Ce qui fait écho à la volonté du président Barack Obama qui avait présenté un projet de réduction de budget 2011 reposant sur la réduction du taux du chômage, mais surtout sur la réduction du déficit budgétaire. Ce projet validé et mis en pratique, le président des États-Unis espère aboutir à un déficit budgétaire équivalent à 725 milliards soit 4,2 % du PIB d’ici 2013. Pour sa part, Ben Bernanke espère plus d’éclaircissements de la part de l’État concernant les détails de ce programme.

 

Le déficit budgétaire américain au centre des préoccupations de Ben Bernanke

Ben Bernanke, président de la FED, la réserve fédérale américaine, a apporté des éléments de réponses concernant les questions relatives aux problèmes économiques des États-Unis en ce début avril. Parmi les thèmes importants ayant fait l’objet de ses analyses : le problème du déficit budgétaire.

Les tendances

Moins 18%, c’est le chiffre de la chute du titre Agfa Gevaert au mois d’octobre 2007. Le groupe d’imagerie annonce leurs résultats du troisième (...)

> La chute du titre Agfa (...)...
La fraude à la carte bancaire augmente

La fraude à la carte bancaire augmente

Selon le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des cartes, les transactions frauduleuses à la carte de paiement ont connu une légère hausse (...)

> La fraude à la carte bancaire...
Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

D’après les chiffres communiqués par la Banque Centrale Européenne, le nombre de faux billets en euros saisis est en forte hausse. Pour le premier (...)

> Faux billets : une hausse (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage